Mozilla et Ubisoft développent une IA qui détecte d'éventuels bugs durant le développement

Mathieu Grumiaux Contributeur
13 février 2019 à 19h48
0

Mozilla et Ubisoft ont travaillé ensemble sur un outil de programmation utilisant l'intelligence artificielle pour détecter si des modifications de code pouvaient entraîner des problèmes.

Clever-Commit est né d'un partenariat entre l'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft et la fondation Mozilla. Bâti à partir de l'outil Commit-Assistant, présenté l'année dernière par les équipes d'Ubisoft, ce système permet de détecter plus facilement les éventuels bugs dans un programme informatique.

Un outil de prédiction des bugs développé par Ubisoft


Un commit est une modification de code réalisée par un développeur et soumise à validation. Clever-Commit utilise de l'intelligence artificielle et puise dans une base de données alimentée d'anciens bugs et correctifs pour détecter un éventuel problème pouvant survenir avec cette modification. L'outil apporte également des solutions possibles aux développeurs grâce à des mécanismes de deep learning.

Cette opération de vérification est chronophage et Clever-Commit pourrait simplifier le bug-tracking chez les programmeurs informatiques. Ubisoft utilise déjà ces technologies dans le développement de ses prochains titres AAA et estime à 20 % le gain de temps permis grâce à l'intégration de l'outil dans ses processus de développement.

Mozilla va apporter son expertise et utiliser Clever-Commit dans le développement de Firefox


Mozilla a rejoint les équipes du projet pour « apporter son expertise dans les langages de programmation Rust, C ++ et JavaScript, ainsi que son expertise en analyse de code C ++ et en analyse de systèmes de suivi des bogues ».

La fondation va dans un premier temps utiliser Clever-Commit dans le développement de son navigateur internet Firefox, pour la partie de révision du code. « En intégrant Clever-Commit au flux de développement, nous améliorerons le processus de développement de Firefox en repérant les tendances en matière de bugs et en identifiant plus tôt les correctifs antérieurs, à une étape où corriger un bug coûte beaucoup moins cher qu'après la parution », explique Sylvestre Ledru, Responsable publication et qualité de Firefox.

La fondation espère détecter 3 à 4 bugs sur 5 grâce à Clever-Commit, avant d'intégrer les nouveaux morceaux de code à son logiciel.

Source : TechCrunch

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top