Une nouvelle attaque contre Wordpress

0
Les serveurs utilisés par Wordpress.com auraient subi une attaque de bas niveau. Certaines informations contenues par des comptes hébergés sur le service pourraient avoir été dérobées.

00A0000003789728-photo-wordpress-logo-sq-gb.jpg
Dans une note publiée sur le blog du fondateur de Wordpress.com, Matt Mullenweg explique que l'intrusion visait les serveurs de la société Automattic. Le fournisseur de services est chargé de la maintenance de la plateforme.

Pire, le créateur présume que « notre code source a été consulté et copié ». Bien que ce code soit en grande partie en Open source, d'autres données privées seraient donc potentiellement à la merci des pirates. Pour rappel, Wordpress.com hébergerait 30 millions de blogs avec en moyenne 300 millions de visiteurs uniques par mois.

L'ensemble des utilisateurs sont donc invités à modifier leurs mots de passe. Une mesure préventive puisque Matt Mullenweg explique qu'aucune preuve de l'exposition de ces mots de passe n'a encore été fournie. En outre, ces derniers seraient « difficiles à craquer ».

En mars dernier, le réseau Wordpress.com avait déjà été victime d'une attaque par déni de service, affectant des dizaines de millions de blogs. Le Ddos s'était alors quantifiée en plusieurs gigabits et en dizaines de millions de paquets envoyés chaque seconde...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vénus croise Mercure dans le ciel de Kima Ventures
APNIC : le dernier bloc asiatique d'IPv4 est épuisé
Orange : de l'Internet pour l'une des deux séries limitées destinées aux jeunes
Intel et Micron passent la Flash NAND au 20 nm
iOS 4.3.2 : Apple publie déjà une mise à jour de maintenance
UNIX : le troll SCO est mort mais bouge encore
PCMark 7 : le benchmark pour Windows 7, SSD et netbooks dispo le 3 mai (màj)
HP et Intel réaffirment leur attachement au calcul haute-performance
VHX.tv veut rendre la vidéo en ligne plus sociale
La commission européenne de l'Industrie veut du 30 Mbps pour tous en 2020
Haut de page