OVH fête ses 20 ans en changeant de nom (et pas que) : dites désormais « OVHcloud »

10 octobre 2019 à 08h30
6
ovhcloud.jpg

Le fournisseur OVH, pilier du cloud français et de l'hébergement web, marque son entrée dans une nouvelle ère, à l'occasion de son septième Summit, organisé Porte de Versailles à Paris.

La réputation du Français OVH n'est plus à faire. L'entreprise fondée par Octave Klaba est désormais bien implantée dans le paysage numérique français et souhaite devenir l'alternative européenne dans le marché du cloud. Pour se donner les moyens de son ambition, la société a décidé de changer de nom, à l'occasion de ses 20 ans, en devenant OVHcloud. Derrière ce changement symbolique, c'est toute une stratégie qui se met en place.

Aligner son identité sur son cœur d'activité

Le septième Summit d'OVH, qui démarre ce jeudi 10 octobre 2019 à Paris, sonne comme un nouveau départ pour le célèbre hébergeur français. Le changement de nom pour OVHcloud est d'une logique imparable. Aujourd'hui, l'entreprise basée à Roubaix réalise plus de 70 % de son chiffre d'affaires grâce à ses solutions cloud. Le groupe a donc décidé d'aligner son identité sur son cœur d'activité, le cloud, dans le but de se développer à l'international.


« OVH s'est lancé il y a 20 ans sur les prémices de la virtualisation de services (PaaS, IaaS, SaaS et autres). Aujourd'hui, c'est ce qu'on appelle le cloud et nous souhaitions que notre marque reflète cette réalité à travers le monde », a justifié Michel Paulin, le PDG d'OVHcloud.

OVHcloud s'érige contre le Cloud Act

OVHcloud veut saisir l'opportunité de ce qui pourrait chambouler ses concurrents étrangers et plus particulièrement américains : le Cloud Act, ce fameux texte qui permet aux autorités américaines de collecter les données de certaines entreprises, et ce où qu'elles se trouvent dans le monde. Car la société française, par opposition, vante un cloud transparent, en plus d'être « accessible, prédictible, réversible et ouvert. » À l'européenne, donc, un concept cher à Bruno Le Maire, qui veut faire d'OVH sa muse pour le cloud.

Outre ce changement de nom et son ambition sur le cloud, OVHcloud permettra aux décideurs IT de sécuriser leurs projets de transition numérique basés sur un cloud transparent, réversible, prédictif et multi-local grâce à la gamme de produits et solutions Enterprise. La société va aussi actualiser sa ligne de serveurs dédiés haut de gamme en la faisant tourner avec des CPU Intel Cascale Lake ou AMD Epyc Rome, processeurs de dernière génération.

Concernant la solution Public Cloud, la firme compte faciliter la vie des ingénieurs devops grâce à Autobackup, qui permet de configurer et de planifier la sauvegarde des instances de calcul grâce à un assistant intuitif.

OVHcloud, en quelques chiffres c'est :

  • 30 datacenters sur 12 sites
  • 1,5 million de clients dans 132 pays
  • 2 200 employés dans le monde
  • 380 000 serveurs physiques dans les datacenters OVHcloud
  • 3,8 millions de site web hébergés
  • 34 PoPs (points de présence) sur un réseau d'une capacité de 20Tbps
  • 300 000 instances Public Cloud en actives

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
J_P_M
Ils sont très ouverts avec leurs adhérents, et répondent vite quand un problème se pose. Ce qui n’est pas le cas partout.
m_enfin
J’aime un peu moins ce nom car cela fait un peu trop petite entreprise. Mais c’est vrai que ça a le mérite d’annoncer très clairement leur coeur de métier.<br /> Succès mérité pour OVH et j’espère qu’ils vont réussir à devenir le porte étendard de la web tech française.
manu0086
Ils doivent surtout limiter la casse pour ne pas voir plus de clients aller chez Google, Amazon et Microsoft. Actuellement, ils ne profitent pas pleinement de la forte croissance du secteur.
obyoneone
j’ai quitter ovh adsl hélas, mais ils bloquent les abos iptv (pour expérimenter, bien sûr)
talex
Pas très convaincu de leur support téléphonique 1m$/mn et personne en 30 mn bof bof<br /> support email reponse 1j après<br /> je réfléchis à 2 fois avant d’orienter mes clients vers eux. Maintenant ils sont concurrentiels
nirgal76
“Ils doivent surtout limiter la casse pour ne pas voir plus de clients aller chez Google, Amazon et Microsoft”<br /> Et pourtant, avec des trucs comme le cloud act, les clients seraient bien inspirés de fuir ces derniers.
becoco
Personne au téléphone…<br /> Personne aux ticket…<br /> Personne sur la mailbox abuse@ovh.net<br /> Ovh l’hébergeur des spammeurs et des bots…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Nikon lance le Z50 : un hybride APS-C à moins de 1000€
Recyclage : l'Inde va imposer aux constructeurs auto de récupérer les batteries usagées
Microsoft accuse l'Iran de vouloir pirater la campagne présidentielle américaine
Un accord entre la Chine et la Russie soulève des inquiétudes sur la censure du Net
Pick-up Tesla : Elon Musk confirme sa présentation officielle le mois prochain
Le PC est désormais la plateforme de prédilection des joueurs de Destiny 2
Xiaomi présente le Redmi 8 : le futur roi de l’entrée de gamme ?
Suivez la conférence OnePlus en direct sur Clubic !
Twitter a utilisé des données personnelles de ses utilisateurs pour de la publicité ciblée
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Haut de page