Apple forcerait l'enregistrement des fichiers non sauvegardés sur iCloud

Par
Le 27 octobre 2014
 0
La dernière mouture du système d'exploitation d'Apple enregistrerait automatiquement les documents non sauvegardés sur les serveurs d'iCloud afin de les restaurer par la suite aux utilisateurs.

00af000007628193-photo-logo-icloud.jpg
Sur les précédentes versions d'OS X, lorsqu'un utilisateur fermait un document en cours d'édition sans pour autant en avoir sauvegardé son contenu, le système procédait à un enregistrement dans un répertoire spécial. Plus précisément, l'état de l'application était enregistré au sein du dossier ~/Bibliothèque/Saved Application State.

Au passage à Yosemite, lorsque l'utilisateur connecte son compte iCloud, Apple a pris le parti de déporter ces sauvegardes directement sur ses serveurs. C'est le chercheur en sécurité Jeffrey Paul qui partage cette observation en ajoutant que l'implémentation de la fonctionnalité Continuity n'y est probablement pas étrangère.

S'il est certes possible de déconnecter son compte iCloud, M. Paul explique : « Apple a pris des fichiers sur mon ordinateur et non pas stockés sur iCloud et les a chargés sur ses serveurs de manière transparente et sans ma permission ».

Cette sauvegarde serait activée sur l'ensemble des applications, qu'il s'agisse de celles livrées par défaut comme Text Edit ou d'autres récupérées via le Mac App Store comme Pixelmator. D'ailleurs Apple récupérerait également toutes les adresses email saisies au sein de l'application Mail, même si ces dernières ne figurent pas en tant que contacts iCloud.

Au passage rappelons que la semaine dernière, certains pointaient le comportement du moteur de recherche Spotlight, lequel retourne automatiquement à Apple les requêtes, la position géographique, l'adresse IP ainsi que les suggestions proposées à l'utilisateur.

Découvrez Yosemite en vidéo :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top