Etude : un tiers de vos données seront sur un serveur distant en 2016

26 juin 2012 à 15h25
0
00CD000003752024-photo-logo-article-cloud-computing.jpg
La multiplication des services de stockage en ligne devrait encourager les consommateurs à modifier leurs comportements de sauvegarde, c'est du moins ce qu'anticipe le cabinet Gartner.

De Dropbox à Box en passant par SkyDrive, Google Drive, iCloud ou SugarSync, les offres de stockage sur Internet se multiplient et promettent une synchronisation transparente des données personnelles de l'utilisateur sur PC, Mac, smartphones et tablettes. Selon les analystes de Gartner, l'année dernière, l'internaute moyen hébergeait environ 7% de ses données sur un serveur distant. Ce taux devrait passer à 36% en 2016.

« Historiquement les consommateurs sauvegardent leurs contenus sur des PC mais dans cette ère « post-PC », ils font usage de plusieurs appareils connectés, la majorité d'entre eux disposant d'un appareil photo », affirme l'analyste Shalini Verma. Et d'ajouter : « Cela entraine une forte production de contenus nécessitant du stockage ». Les réseaux communautaires et notamment Facebook sont également perçus comme de véritables moteurs en accueillant les photos et les vidéos des internautes.

En 2011, l'ensemble des données personnelles des consommateurs représentaient 329 exaoctets soit 329 000 000 de téraoctets contre 4,1 zettaoctets (4 100 000 000 de téraoctets) en 2016. La quantité moyenne de stockage utilisée par un foyer était calculée à 464 Go l'année dernière et est estimée à 3,3 To en 2016. Dans une précédente étude Gartner avançait qu'à la fin 2013, 90% des appareils proposeront aux consommateurs de retrouver l'ensemble de leurs données personnelles via une connexion Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top