Cloud Drive : Amazon lance ses applications pour Windows et Mac OS X

03 mai 2012 à 09h24
0
008C000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg
Après Microsoft et Google c'est désormais au tour d'Amazon de proposer ses applications pour compléter son service de stockage en ligne.

Décidément, les disques durs virtuels sur Internet s'enrichissent tous simultanément et en quelques jours, Microsoft, Google et Amazon ont mis à jour leurs services respectifs. Lancé en mars 2011, Amazon Cloud Drive propose gratuitement 5 Go d'espace et se complète aux Etats-Unis de Cloud Player pour la lecture des médias achetés sur le site du cyber marchand. Amazon propose d'augmenter son quota de 20 Go à 1000 Go au tarif annuel non dégressif de 1 dollar/Go avec un stockage illimité de sa musique pour les internautes américains.

Hier Amazon a lancé ses applications pour Windows et Mac OS X. Contrairement à Dropbox, SkyDrive ou Google Drive, l'utilisateur ne retrouvera pas un dossier de synchronisation en local mais bénéficiera de nouveaux outils de mise en ligne. Ainsi, il suffira de glisser-déposer un document sur l'icône du client pour amorcer le chargement vers les serveurs d'Amazon S3. L'éditeur ajoute qu'il sera possible de cliquer droit sur un document au sein de l'explorateur de fichiers pour retrouver cette même option.


05140234-photo-amazon-cloud-drive.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

La 5G arrive, OPPO est prêt !
Comparatif des meilleurs rooter Android (2020)
Bend Studio (Days Gone) perd deux de ses développeurs emblématiques
Google Docs s'enrichit de nouvelles fonctionnalités pour gérer et modifier des PDF
e-GMP 800 Volts : Hyundai et Kia dévoilent une plateforme électrique très prometteuse
Vous pouvez créer un événement dans le calendrier sans ouvrir l'application sur Windows 10
Microsoft nettoie sa plateforme Edge Add-ons et retire 18 extension malveillantes
Black Friday Amazon : l'aspirateur iRobot Roomba e5154 à un prix délirant !
Dead Cells se payera un nouveau DLC, Fatal Falls, début 2021
YouTube permet désormais aux créateurs de récolter de l'argent pour des œuvres caritatives
Haut de page