Cloud Drive : Amazon lance ses applications pour Windows et Mac OS X

03 mai 2012 à 09h24
0
008C000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg
Après Microsoft et Google c'est désormais au tour d'Amazon de proposer ses applications pour compléter son service de stockage en ligne.

Décidément, les disques durs virtuels sur Internet s'enrichissent tous simultanément et en quelques jours, Microsoft, Google et Amazon ont mis à jour leurs services respectifs. Lancé en mars 2011, Amazon Cloud Drive propose gratuitement 5 Go d'espace et se complète aux Etats-Unis de Cloud Player pour la lecture des médias achetés sur le site du cyber marchand. Amazon propose d'augmenter son quota de 20 Go à 1000 Go au tarif annuel non dégressif de 1 dollar/Go avec un stockage illimité de sa musique pour les internautes américains.

Hier Amazon a lancé ses applications pour Windows et Mac OS X. Contrairement à Dropbox, SkyDrive ou Google Drive, l'utilisateur ne retrouvera pas un dossier de synchronisation en local mais bénéficiera de nouveaux outils de mise en ligne. Ainsi, il suffira de glisser-déposer un document sur l'icône du client pour amorcer le chargement vers les serveurs d'Amazon S3. L'éditeur ajoute qu'il sera possible de cliquer droit sur un document au sein de l'explorateur de fichiers pour retrouver cette même option.


05140234-photo-amazon-cloud-drive.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Michel Combes nommé PDG de SFR ?
Symantec annonce une hausse de 81 % des attaques bloquées en 2011
Samsung Chronos 17 : le PC portable joueur passe à Ivy Bridge et Kepler
A partir de Windows 8 Microsoft abandonnera la marque Windows Live
Bouygues Télécom rachète Darty Télécom
BlackBerry Music Gateway : un récepteur audio Bluetooth avec NFC
Microsoft subventionnerait sa Xbox aux Etats-Unis
Tizen, l'OS d'Intel et Samsung, disponible en version 1.0 finale
Facebook : 160 millions d'utilisateurs connectés par le biais des applications mobiles tierces
Le droit d'auteur ne touche pas le langage informatique et les fonctionnalités logicielles
Haut de page