IP statique et IP dédiée : quelles différences ?

16 janvier 2021 à 09h09
Sponsorisé par
Cyberghost
11
Sponsorisé par Cyberghost

IP fixe, dynamique, dédiée, partagée : les configurations sont nombreuses et ne se valent pas en matière de protection des données privées.

Connectez-vous à Internet, et mille-et-une entreprises seront en mesure d’établir votre profil utilisateur, depuis votre localisation jusqu’à vos préférences de navigation. Comment lutter contre la collecte et le traitement de vos données pour retrouver davantage de confidentialité ? En prenant le problème à la racine.

Qu’est-ce qu’une adresse IP ?

Car c’est d'abord ici que tout se joue. Une adresse IP (Internet Protocol) est un numéro d’identification attribué à tous les équipements d’un réseau pour leur permettre de communiquer. Par équipement, on entend bien évidemment les ordinateurs, mais également les smartphones, serveurs, routeurs, modems, box Internet et tout autre objet connecté de manière générale.

Lorsque l’on parle d’adresse IP, il est d’usage de comprendre adresse IP publique dans le cadre d’une activité en ligne domestique. Dans ce cas, tous les équipements du réseau utilisent le même numéro d’identification pour se connecter à Internet. Ce numéro est fourni par votre FAI et délivre des informations sur votre emplacement géographique approximatif. Ces données sont dites publiques dans la mesure où les sites, plateformes, serveurs auxquels vous vous connectez peuvent se faire une idée de votre localisation.

Pas de panique cependant : s’il leur est possible d’estimer votre localisation à l’échelle d’un pays, d’une région, parfois d’une ville, il leur est en revanche impossible de connaître votre adresse exacte. Par là-même, l’adresse IP seule ne peut leur suffire à collecter d’autres informations personnelles telles que vos nom et prénom. Ces détails ne sont connus que de votre FAI qui doit se plier à un devoir de confidentialité sans réserve et les rendre anonymes. Seule exception : l’obligation de communiquer ces informations à l’autorité judiciaire pour les besoins de la recherche, de la constatation et de la poursuite des infractions pénales (Article L34-1 du CPCE).

Anonyme, oui. Intraçable et protégé, pas tout à fait…

Nous l’avons vu, à moins que vous ne communiquiez expressément vos nom, prénom, adresse ou toute autre information à caractère personnel, aucun site ne peut vous identifier en tant qu’individu X. Néanmoins, l’obligation faite aux entreprises d’effectuer une déclaration auprès de la CNIL en cas de collecte et de traitement des adresses IP prouve bien qu’elles représentent une manne précieuse pour ces plateformes en ligne.

Concrètement, lorsque vous effectuez une recherche ou naviguez sur un site, vous envoyez des requêtes sur un serveur qui vous répond. Dans la majorité des cas, ces serveurs enregistrent votre adresse IP et les activités liées : date de première et de dernière connexion, nombre de connexions dans le temps, pages vues, temps passé sur le site. Ces registres permettent aux sites de mesurer leur audience et de dresser un profil plus ou moins précis des utilisateurs réguliers. On n’oublie pas non plus que votre adresse IP donne des indications plus ou moins précises sur votre position géographique et sur le nom de votre FAI. Par ailleurs, couplées à d’autres informations transmises par le navigateur (appareil, système d’exploitation et numéro de version, taille de l’écran), elles permettent aux entreprises d’amorcer ou de compléter des informations utiles au traçage de vos activités.

Outre ces considérations entrepreneuriales plane la menace des cyberattaques. Même si l’on s’accorde à dire qu’un pirate ne peut pas faire grand-chose avec une adresse IP hackée, nul n’est à l’abri d’essuyer une attaque DDoS et d’éprouver des ralentissements, voire des impossibilités de connexion à Internet.

IP dynamique : une fausse bonne sécurité ?

Un élément important devrait rassurer quant aux possibilités d’exploitation de l’adresse IP publique : son caractère dynamique.

On considère qu’il existe aujourd’hui deux configurations possibles : les IP statiques, ou fixes, et les IP dynamiques. Bien souvent, les IP statiques sont réservées aux sites web et entreprises. Elles demeurent identiques, quelle que soit leur durée d’existence, et ne changent qu’à condition de procéder manuellement à leur modification.

À l’inverse, les particuliers se voient attribuer des IP dynamiques. Sans changer de FAI, ils se voient régulièrement attribuer une nouvelle adresse IP. La fréquence de modification est en général de 24 heures, mais elle peut atteindre quelques mois chez certains FAI. On peut expliquer ce roulement par le fait que tous les utilisateurs ne se connectent pas en même temps à Internet, et n’ont donc pas tous besoin d’une IP au même moment. Les opérateurs peuvent alors se permettre de réserver moins de plages d’adresses IP qu’ils n’ont d’abonnés, et réattribuer les IP non utilisées (box déconnectées, par exemple) à ceux qui en ont besoin.

Au-delà de l’aspect technique de cette précision, il faut y voir un semblant de bonne nouvelle pour le respect de la vie privée : puisque l’IP change, sites et entreprises qui collectent et traitent ces données ne seront plus en mesure de vous identifier lors de votre prochaine connexion et de corréler vos activités nouvelles à vos activités antérieures.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que votre FAI garde trace de ces changements. Et si vous pensez, à juste titre, avoir floué les plateformes en ligne qui vous pistent, il vous sera toujours impossible de berner votre opérateur.

Cyberghost : la réponse VPN à une confidentialité malmenée

In fine, la seule façon de rester anonyme et de préserver la confidentialité de vos activités en ligne consiste à opter pour un VPN.

De plus en plus plébiscités, les VPN, ou réseaux privés virtuels, tels que CyberGhost redirigent votre trafic vers des serveurs chiffrés au moment où vous exécutez votre requête. Ainsi, lorsque vous effectuez une recherche sur un moteur de recherche ou que vous tapez directement l’URL d’un site dans la barre d’adresse, CyberGhost agit comme un relai. Au lieu d’interroger directement les serveurs des services sollicités, votre connexion passe d’abord par ceux du VPN et se voit dotée d’une nouvelle adresse IP avant d’atteindre le site web recherché.

Bien évidemment, votre FAI sait toujours que vous vous connectez à Internet. Seulement, alors qu’il pouvait jusqu’ici journaliser les données de connexion telles que les sites consultés et les temps de visite pour chaque session, il ne voit désormais plus que vous vous connectez à un VPN. Une fois les serveurs du VPN passés, le reste de vos activités en ligne ne regarde que vous.

Par là-même, si les sites visités prennent connaissance de l’adresse IP avec laquelle vous vous connectez à leurs serveurs, il faut garder en tête qu’il s’agit en réalité de l’IP qui vous a été attribuée par CyberGhost. Aucun risque, donc, d’obtenir une estimation de votre localisation ni de connaître le nom de votre FAI. Deux points importants qui permettent notamment de contourner la censure géographique appliquée par certains pays ou plateformes.

IP partagée, IP dédiée : quelle sécurité choisir ?

Chez CyberGhost, en plus de profiter des protections traditionnellement mises en œuvre par les VPN (chiffrement du trafic, modification de l’IP, choix connexions à des serveurs partout dans le monde), l’utilisateur peut opter pour une adresse IP partagée ou une adresse IP dédiée.

Pour rappel, l’adresse IP partagée signifie que vous obtenez la même IP que d’autres utilisateurs du service. Les avantages sont multiples : vous changez d’IP à chaque nouvelle connexion, votre trafic est noyé dans celui des autres, la configuration est automatique. Mais il faut également compter sur quelques inconvénients comme l’impossibilité d’accéder aux réseaux dits d’IP restreintes (nécessité d’avoir une IP fixe pour accéder à un réseau distant, par exemple). Il est également possible de souffrir des mauvais usages d’un autre utilisateur à cause de qui l’IP serait bannie de certains sites, vous empêchant par là même d’y accéder sans encombre.

À contrario, l’IP dédiée est une IP fixe exclusivement réservée à un utilisateur. Il n’y a donc plus aucun risque de voir sa connexion bloquée par une plateforme à moins de ne pas avoir soi-même respecté le règlement établi par le site en question. L’IP dédiée est également à privilégier si l’on souhaite accéder régulièrement à un réseau distant sécurisé, comme celui de son entreprise, par exemple. Elle permet également d’accéder à ses espaces bancaires sans vérification supplémentaire. Côté inconvénient, il faudra composer avec un tarif plus élevé et un anonymat amoindri : bien que votre IP soit factice, elle n’en reste pas moins fixe, permettant aux sites visités d’établir un profil de vos préférences en ligne.

Dans tous les cas, CyberGhost insiste sur la politique no-log mise en place par le service. Que vous optiez pour une IP partagée ou dédiée, le piratage ou la saisie des serveurs du VPN ne devrait jamais permettre de tracer vos activités et de remonter jusqu’à vous.

Avis CyberGhost VPN
  • Interface graphique
  • Performances
  • Serveurs optimisés pour le streaming et le P2P

Très impressionnant, CyberGhost regroupe toutes les qualités que l'on attend d'un VPN grand public tant en termes de performances, que de sécurité et de fonctionnalités. Côté nouveauté, l'implémentation de WireGuard sur toutes les plateformes assure une stabilité et des vitesses de connexion jamais atteintes jusq'ici avec le VPN . Il s'agit de l'un des meilleurs services pour accéder aux contenus géobloqués ainsi que pour le téléchargement de torrents. Sans oublier un rapport qualité-prix actuellement imbattable.

Très impressionnant, CyberGhost regroupe toutes les qualités que l'on attend d'un VPN grand public tant en termes de performances, que de sécurité et de fonctionnalités. Côté nouveauté, l'implémentation de WireGuard sur toutes les plateformes assure une stabilité et des vitesses de connexion jamais atteintes jusq'ici avec le VPN . Il s'agit de l'un des meilleurs services pour accéder aux contenus géobloqués ainsi que pour le téléchargement de torrents. Sans oublier un rapport qualité-prix actuellement imbattable.

Modifié le 22/01/2021 à 15h14
Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Cyberghost
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test MSI Clutch GM41 Lightweight : une souris ultra-légère et confortable
Comparatif des meilleurs PC portables gamers (2021)
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Le Xiaomi Redmi Note 9 profite d'une baisse de prix avec la sortie de la génération Note 10
Olivia Grégoire, secrétaire d’État :
La Nvidia Shield TV Pro passe à moins de 200€ avec ce code promo
Cette carte mémoire SanDisk Extreme PRO 128 Go est à prix choc
Aya Neo : l'attendue console portable avec un cœur de PC démarre sa campagne de crowdfunding
L'excellent casque filaire Sony MDR-1AM2 est à moitié prix chez Amazon
Free mobile prolonge son forfait sans engagement 80 Go à 11,99€/mois
Haut de page