Storever lance des mini-serveurs dédiés à prix discount

Jérôme Bouteiller
20 septembre 2002 à 00h00
0

En partenariat avec MandrakeSoft, Storever dévoile ses OpenBricks, des mini-serveurs dédiés à prix discount

Après les pages perso, voici les serveurs "perso". En partenariat avec MandrakeSoft, le constructeur français Storever dévoile ses OpenBricks, des mini-serveurs dédiés compatibles x86 (Geode 300 Mhz) à prix discount.

Storever a en fait décortiqué un serveur 1U et développé une archtecture baptisée "OpenChassis" dans laquelle la société est parvenue à faire rentrer 7 micro-serveurs OpenBricks, gros comme un disque dur. Chaque "brique" est vendue environ 390 €uros dans sa configuration de base et son coût d'hébergement mensuel pourrait tomber à moins de 15 €uros puisque le coût d'une solution dédiée se divise par...7 (environ 100€ chez OVH).

Pour Jean-Paul Smets, président de Nexedi et directeur de Storever, "ce qui fait d'OpenChassis un concept original c'est notre vision de l'informatique libre. Nous considérons que nos clients et utilisateurs doivent avoir la liberté de configurer à leur guise leur serveur chez eux avant de le faire héberger par leur ISP préféré. Ainsi, au lieu de placer plusieurs cartes-mères dans des racks 3U, nous avons conçu OpenChassis pour pouvoir placer plusieurs serveurs dans un seul rack 1U. Nos utilisateurs reçoivent leur OpenBrick chez eux, l'installent comme ils le souhaitent avec des gigaoctets de données et l'expédient par la poste à leur hébergeur afin de bénéficier d'une liaison à très haut débit (100 Mbps). Dans l'ensemble du processus, c'est l'utilisateur qui reste maître et propriétaire du serveur tout comme de son contenu. Sa liberté est donc protégée."

Pour Jacques Le Marois, Président de MandrakeSoft, "OpenBrick et Mandrake Linux Advanced Extranet Server constituent une combinaison idéale pour déployer des solutions LAMP autour de Linux, Apache, MySQL et PHP. Avec OpenChassis, les petites et moyennes entreprises, les webmestres et les développeurs peuvent désormais devenir leur propre hébergeur sur une machine qui appartient avec des performances proches de celles des serveurs des grandes entreprises et ce à un coût 10 à 100 fois plus faible. Grâce à la simplicité d'installation de Mandrake Linux, nous pensons qu'OpenBrick et OpenChassis devraient permettre d'étendre le marché de GNU/Linux et des logiciels libres vers une clientèle qui souhaite des solutions simples et abordables."

Le positionnement de l'offre n'est tout de même pas évident puisque les briques affichent des performances inférieures celles d'un serveur classique et un débutant pourra tout simplement se tourner vers des solutions mutualisées. Par contre, chaque brique étant un véritable petit ordinateur, les technophiles pourront se payer pour moins de 400 €uros un "network computer" sous Linux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top