BEA veut fédérer les éditeurs autour de son serveur d'applications

26 novembre 2001 à 00h00
0
Leader sur le marché des serveurs d'applications, BEA annonce la constitution d'un réseau de 66 partenaires

Tout comme Microsoft, Sun ou , BEA cherche à faire de son serveur d'applications un standard privé mais ouvert. A l'occasion du lancement des versions 4.0 de WebLogic Portal et 2.1 de BEA WebLogic Integration 2.1., deux briques de sa solution eBusiness, l'éditeur annonce la constitution d'un réseau de plus de 66 partenaires.

A l'instar de Microsoft, Palm ou surtout Linux, ayant fédéré des milliers de développeurs, BEA entend regrouper les outils de ses partenaires au sein d'une galerie virtuelle de "portlets", des briques logicielles certifiées compatibles avec BEA WebLogic. Fin Avril 2002, cette galerie pourrait ainsi regrouper plus de 1000 briques logicielles.

Fragile leader, BEA entend s'appuyer sur ce réseau de partenaires pour accroitre l'attractivité de sa plate-forme, reprenant une recette éprouvée par les fournisseurs de systèmes d'exploitations comme Microsoft ou Palm.

Reste à savoir si les éditeurs de logiciels joueront le jeu.
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

LaFormuleWeb industrialise la création de sites web
Laurent DAVID présente Tridion spécialiste européen de la gestion de contenu
MPO On-Line lance une offre de Mini-Séries Express de CD
Surenchère de Ericsson et Nokia autour du MMS
Encore 3 mois d'attente pour le PocketPC E200 de Casio
LaFormuleWeb industrialise la création de sites web
MPO On-Line lance une offre de Mini-Séries Express de CD
Laurent DAVID présente Tridion spécialiste européen de la gestion de contenu
NEC commercialisera des combinés 3G
Encore 3 mois d'attente pour le PocketPC E200 de Casio
Haut de page