BEA veut fédérer les éditeurs autour de son serveur d'applications

26 novembre 2001 à 00h00
0
Leader sur le marché des serveurs d'applications, BEA annonce la constitution d'un réseau de 66 partenaires

Tout comme Microsoft, Sun ou , BEA cherche à faire de son serveur d'applications un standard privé mais ouvert. A l'occasion du lancement des versions 4.0 de WebLogic Portal et 2.1 de BEA WebLogic Integration 2.1., deux briques de sa solution eBusiness, l'éditeur annonce la constitution d'un réseau de plus de 66 partenaires.

A l'instar de Microsoft, Palm ou surtout Linux, ayant fédéré des milliers de développeurs, BEA entend regrouper les outils de ses partenaires au sein d'une galerie virtuelle de "portlets", des briques logicielles certifiées compatibles avec BEA WebLogic. Fin Avril 2002, cette galerie pourrait ainsi regrouper plus de 1000 briques logicielles.

Fragile leader, BEA entend s'appuyer sur ce réseau de partenaires pour accroitre l'attractivité de sa plate-forme, reprenant une recette éprouvée par les fournisseurs de systèmes d'exploitations comme Microsoft ou Palm.

Reste à savoir si les éditeurs de logiciels joueront le jeu.
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Elite Dangerous Odyssey débarquera le 19 mai sur PC
Le DLSS de NVIDIA débarque dans Call of Duty Warzone et Modern Warfare
Xbox Series X|S : plusieurs jeux EA peuvent désormais tourner à 120fps
La OnePlus Watch répare ses erreurs et prépare l'arrivée de l'écran toujours allumé
Le rover Perseverance a synthétisé de l'oxygène sur Mars
Cyberpunk 2077 s'est écoulé à plus de 13,7 millions d'exemplaires
PlayStation Now : la résolution 1080p en streaming arrive bientôt
La souris gamer Roccat Kone AIMO Remastered en promo chez Boulanger (-31%)
Alien: Isolation et Hand of Fate 2 sont les nouveaux jeux gratuits sur l'Epic Games Store
Bon plan : l'imprimante HP LaserJet Pro M15a en promo à moins de 80€
Haut de page