PopList aurait été racheté mais son créateur conteste la transaction

Par
Le 17 juillet 2001
 0

Suite à la liquidation de Digiweb, le service PopList.fr aurait été cédé au Groupe Axiome. Mais son créateur Louis ROUXEL conteste la légalité de la transaction.

Suite à la liquidation de Digiweb, le service PopList.fr aurait été cédé au Groupe Axiome. Mais son créateur Louis ROUXEL conteste la légalité de la transaction.

L'affaire PopList continue ! Suite à la liquidation de la société Digiweb, le service de gestion de newsletters PopList.fr aurait été cédé au Groupe Axiome. Mais son créateur Louis ROUXEL conteste la légalité de la transaction.

Fondée en 1996 et proposant des services d'hébergement de pages perso ou de réservation de noms de domaine, la société Axiome aurait racheté le 9 juillet dernier le service PopList.fr pour un montant évalué à quelques centaines de milliers de francs. Interrogé par NetEconomie.com, Jérôme OHORODNYK, directeur commercial de Axiome indique que cette société serait actuellement propriétaire légitime de la marque, des noms de domaine, de la base de données de 5.300.000 adresses et 11.000 listes mais pas du programme informatique, initiallement codé par Louis ROUXEL. Envisageant une expansion européenne, Axiome utilisera le nouveau PopList afin de promouvoir ses autres services et devrait mettre en place un système de micropaiements par audiotel pour permettre aux mailmasters d'envoyer leurs messages, pour un coût de quelques francs.

Mais ce projet est contesté par Louis ROUXEL, créateur en 1996 du premier gestionnaire français de newsletters. N'ayant pas été intégralement payé par Digiweb, aujourd'hui en liquidation, il remet en cause leur propriété du service et donc leur capacité à pouvoir le revendre. "Je n'ai aucune inquiétude sur ce sujet. J'ai contacté les mandataires à la liquidation pour leur rappeler les termes du contrat qui font de moi l'unique propriétaire de PoPList. Tout sera rentré dans l'ordre dans quelques jours." indique t'il.

Avec déjà 600.000 abonnés à son nouveau service SplioList, Louis ROUXEL souhaite surtout reprendre le contrôle du projet PopList en évitant une dérive qu'il juge mercantile. Une démarche désormais bien marginale dans l'internet business.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top