Belle pagaille en perspective pour les sites d'hébergement

25 mars 2000 à 00h00
0
Les différentes batailles judiciaires liées aux questions de l'hébergement de pages perso semblent aboutir à une solution pour le moins complexe à appliquer. D'une part, les hébergeurs devront réagir de façon "diligente" en cas de doute sur la légalité d'un site. Solution qui risque d'aboutir, pour des raisons de facilité, à une sorte d'auto censure systématique de la part des sites d'hébergement. Autre point, la question de l'identification. Le parlement envisage de punir de 50 000 francs d'amende une fausse déclaration d'identité (par les internautes) et de 50 000 francs + 6 mois d'emprisonnement les hébergeurs ne pouvant fournir à l'autorité judiciaire ces mêmes informations. Cette mesure signifie que tous les hébergeurs français vont désormais devoir envoyer des clés d'activation par la poste pour l'ouverture de pages perso. Autant dire que cette activité va être profondément pénalisée par cette loi unique au monde et que les internautes français auront vite fait de basculer sur des serveurs étrangers, à moins que ce ne soit tout simplement nos propres entreprises qui déménagent...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ComparaTEL lance le premier moteur de comparaison des fournisseurs d'accès à Internet
Yahoo va proposer son propre système de paiement
Cyril FIEVET : QUELM, Producteur & éditeur de contenu sur internet
René TREGOUET : E-Sénateur du Rhône
Forrester Research prudent pour l'UMTS
ComparaTEL lance le premier moteur de comparaison des fournisseurs d'accès à Internet
Yahoo va proposer son propre système de paiement
Cyril FIEVET : QUELM, Producteur & éditeur de contenu sur internet
René TREGOUET : E-Sénateur du Rhône
Mauvaise journée boursière pour les valeurs internet
Haut de page