Microsoft publie des MAJ pour XP et Vista

Alors que ses ingénieurs ont identifié un niveau de menace élevé, Microsoft a décidé de diffuser des patchs de sécurité pour plusieurs de ses systèmes d'exploitation, y compris les plus anciens, XP et Vista, qui ne sont pas en support étendu.

Microsoft continue néanmoins à encourager ses clients à opter pour les plateformes les plus récentes, qui restent les mieux sécurisées.

Microsoft publie une vague de mises à jour


Microsoft publie en ce mois de juin 2017 une vague de mises à jour à destination de plusieurs de ses systèmes d'exploitation : XP, Vista, 8, 8.1, 8.1 RT, Server 2003 / R2, Serveur 2008 / R2, 7, Server 2012 / R2, 10, Server 2016 ainsi que les versions Windows Embedded.

Alors que Windows XP et Vista sont jugés obsolètes par Microsoft, leur support étendu s'étant respectivement achevé en avril 2014 et en avril 2017, Microsoft justifie, dans un billet de blog, ces mises à jour à destination de ses vieux systèmes d'exploitation par un besoin de « fournir des mises à jour critiques additionnelles pour corriger des vulnérabilités qui encourent un fort risque d'exploitation en raison d'activités passées et de divulgations menées par des Etats ».

Windows Vista


Des correctifs exceptionnels


« Certaines de ces mises à jour de sécurité sont nouvelles et d'autres concernent d'anciennes plateformes couvertes par des accords de maintenance personnalisée, que nous rendons accessibles au public aujourd'hui ». Pour les utilisateurs ayant activé les mises à jour automatiques, les patchs s'installeront tous seuls sur les ordinateurs. En revanche, Microsoft encourage vivement ceux qui ont opté pour une mise à jour manuelle ou qui utilisent de vieilles plateformes à installer les patchs de sécurité « dès que possible ».


Ces correctifs exceptionnels déployés par Microsoft sont liés à un niveau de menace élevé détecté par les ingénieurs de sécurité de la firme. Cependant, Microsoft ne dévie pas pour autant de son message habituel : inciter les utilisateurs à opter pour des systèmes d'exploitation récents, qui sont mieux sécurisés. « Notre décision de publier des mises à jour de sécurité pour des plateformes qui ne sont pas en support étendu ne doit pas être interprétée comme un changement de ligne. (...) Comme toujours, nous recommandons aux clients de passer aux plateformes les plus récentes. La meilleure protection est garantie par des systèmes modernes et à jour qui incorporent les dernières innovations en matière de défense. Les vieux systèmes, même s'ils sont à jour, ne présentent pas les dernières avancées et fonctionnalités en matière de sécurité » a indiqué Microsoft.


Modifié le 15/06/2017 à 16h11
Commentaires