Widget : le W3C veut invalider l'un des brevets d'Apple

0
0082000000656684-photo-logo-apple.jpg
Le consortium du W3C, chargé de réguler les standards du web, souhaite invalider l'un des brevets déposés par Apple décrivant la technologie du widget.

L'affaire remonte en avril 2009. Alors que le W3C tentait de spécifier la nature du widget XML, les travaux ont été stoppés après la découverte d'un brevet détenus par Apple. Plus précisément, la firme de Cupertino aurait déposé des droits sur une technologie de mise à jour. Selon le document soumis par Apple auprès du bureau d'enregistrement en juin 1995 et accepté trois ans plus tard, ce processus de mise à jour s'apparenterait à : « un logiciel informatique fonctionnant sur un ordinateur (et qui) se remplace lui-même par une nouvelle version de manière automatique, sans interruption de ses fonctionnalités principales et de façon complètement transparente pour l'utilisateur de l'ordinateur ».

Après avoir formé une commission chargée d'examiner la nature exacte de la technologie décrite par Apple, le consortium explique ne pas être en mesure de valider les spécifications de Widget 1.0. En effet, celles-ci stipulent que le widget installé doit être en mesure d'être mis à niveau automatiquement au travers du protocole HTTP et d'une mémoire cache locale. Si Apple fait parti du W3C, le brevet en question interdit à quiconque d'embarquer la technologie décrite. Dans la mesure où le W3C se doit de rester indépendant de toutes sociétés, la validation de Widget 1.0 ne serait possible que si Apple change la licence d'exploitation de cette technologie en l'ouvrant à tout le monde ou si ce brevet se voit invalidé.

Il semblerait que la première option n'ait pas porté ses fruits. Le W3C a donc lancé un appel afin d'invalider le document d'Apple. Plus précisément, s'il s'avère qu'une société a fait usage d'une technologie similaire avant qu'Apple n'ait déposé les droits sur cette dernière, l'on pourrait considérer que la firme de Cupertino n'ait pas été son inventeur et ne puisse donc pas obtenir légalement des droits réservés. Il en résulterait alors l'invalidation de ce brevet.

Rappelons au passage que le W3C doit également se décider sur l'adoption d'un standard pour la balise video du HTML 5.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange lance son portail sur les Smart TV de Samsung
Etude : 19 grammes de CO², le bilan carbone d'un email
LinkedIn : deuxième réseau social derrière Facebook aux Etats-Unis
Opendata : le CNN veut des précisions et lance un groupe de travail
Visioconférence sur Facebook : une arnaque cible les utilisateurs du réseau social
Apple s'intéresserait au 1080p avec les films sur iTunes
Vente de Free Home video : vers un Netflix français ?
Insolite : la Marijuana, dopant pour gamers ?
Insolite : il se fait tatouer un code QR
HTC débloque les bootloaders de certains smartphones
Haut de page