gTLD : Amazon prend le contrôle des extensions .book et .pay

12 novembre 2014 à 14h58
0
Le cyber marchand Amazon a obtenu le droits pour la gestion de nouvelles extensions de noms de domaine en devançant Google une nouvelle fois.

00C8000005790706-photo-icann-logo.jpg


L'ICANN, l'organisation chargée de superviser les suffixes Internet, attribue régulièrement la gestion des nouvelles gTLD aux sociétés ayant présenté le meilleur dossier, et aussi le plus gros portefeuille. Le géant du e-commerce Amazon est plutôt bien loti puisque la société multiplie les acquisitions.

Au mois de septembre, Amazon avait récupéré la gTLD .buy après avoir déboursé 4,6 millions de dollars. Cette fois la firme de Jeff Bezos obtient les droits de gestion des extensions .book et .pay. Une fois de plus Amazon a devancé Google et sera donc en mesure de commercialiser ou de distribuer des noms de domaine en .book. Amazon pourrait par exemple proposer la création de fiches auteur ou mettre en avant certains genres (ex: www.romance.book, www.comics.book) en les pointant vers l'une de ses sous-catégories.

La cyber-marchand, tout comme Google et Symantec, avaient également déposé leur candidatures pour le .cloud. Finalement cette extension a été délivrée au bureau d'enregistrement italien Aruba, la seule société européenne à avoir manifesté son intérêt.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft corrige une vulnérabilité affectant toutes les éditions récentes de Windows
Zynga creuse toujours ses pertes, mais le mobile progresse
Antitrust : L'enquête de l'Europe sur Google est loin d'être bouclée
Rosetta / Philae : Mission accomplie sur la comète Tchouri (màj)
La croissance d’Iliad reste poussée par Free Mobile
Affaire Prism : deux films en préparation sur l'histoire d'Edward Snowden
Samsung contre-attaque et traîne NVIDIA en justice
French Tech : les 9 premiers labels vont aux grandes villes
SFR chez Bouygues : en attendant la vraie mutualisation, une couverture améliorée par l'itinérance
Spotify contre Taylor Swift : la rémunération des artistes en question ?
Haut de page