Thales et Google s'associent pour lancer leur offre cloud en France

06 octobre 2021 à 13h00
7
Google Cloud © Sundry Photography / Shutterstock.com
© Google

Le groupe Thales et Google Cloud ont annoncé ce mercredi 6 octobre la conclusion d’un accord stratégique visant à proposer aux administrations et aux entreprises françaises des solutions de Cloud qui répondent aux normes de sécurité et de souveraineté édictées par la France.

L'objectif : obtenir le label « cloud de confiance » du gouvernement français pour leur futur service à destination des entreprises et institutions publiques à l’horizon 2023. 

Vers la création d’une offre de cloud souverain

Dans un communiqué de presse, Thales et Google annoncent la signature d’un partenariat pour développer « une offre de cloud souverain » à travers une nouvelle infrastructure. L’offre issue de cette alliance répondra aux critères du « Cloud de confiance  », le label présenté en mai dernier par le gouvernement français pour caractériser les solutions de Cloud qui présentent un haut niveau de sécurisation des données et qui sont exploitées en Europe. Cette réglementation autorise néanmoins l’utilisation des briques logicielles de groupes américains pour encourager la création d’offres hybrides, comme celles d’Orange, Capgemini et Microsoft. 

Concrètement, les deux groupes vont créer une entreprise conjointe, toujours sans nom, où Thales sera majoritaire et Google Cloud sera actionnaire sans aucun pouvoir décisionnaire. Le projet devrait être lancé à l’horizon 2023, avec la construction de trois centres de données en région parisienne d’ici le deuxième trimestre de 2022. Grâce au service développé conjointement, cette alliance espère attirer les institutions françaises et les entreprises, notamment celles qui traitent des données sensibles.

Des données hébergées en France par Thales

Cette nouvelle société fournira donc tous les services de Google Cloud, mais avec un réseau et des serveurs français distincts de la firme de Mountain View tout en y ajoutant « des couches de sécurité qui assurent la cybersécurité et la protection des données par rapport aux règles extra-territoriales », explique Marc Darmon, directeur général adjoint chargé des systèmes d'information et de communication sécurisés de Thales. Une organisation qui permettra à cette nouvelle entité d’échapper à la loi Cloud Act, votée en 2018 aux États-Unis, qui oblige parfois les fournisseurs de service américains à communiquer leurs données aux autorités, même celles hébergées hors du sol américain. 

« C'est la première fois en Europe que l'on crée une société de droit local pour répondre aux exigences du gouvernement français. C'est une offre que l'on a conçue ensemble avec Thales pour la France, en y associant les moyens juridiques et techniques pour répondre aux exigences du Cloud de confiance », a indiqué Samuel Bonamigo, vice-président Europe du Sud de Google Cloud dans un communiqué de presse. Par ailleurs, le géant américain précise également être en discussion avec d’autres pays du sud de l’Europe, notamment l’Italie et l’Espagne. 

La division Cloud de Google a présenté, mercredi, un nouvel indice d'approvisionnement en énergies sans émission de CO2. Un outil qui permet aux entreprises de fixer la part d'énergies sans carbone utilisées pour leurs applications dans le Cloud .
Lire la suite

Source : Thales

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
os2
lol aucunement souverain… a part si toute les données sont crypté… les données sont pleinement accessible par les usa
elminster44
«&nbsp;Vers la création d’une offre de cloud souverain&nbsp;»<br /> Merci pour la barre de rire, pour le coût j’aurai quand même plus confiance en OVH que cette alliance…
_Ludo
L’idée c’est justement que l’infra soit Google mais le contrôle soit Thalès. Ca se fait déjà et depuis longtemps à des échelles souvent plus petites et sur d’autres type de services (Raspberry à l’époque, mais aussi Microsoft) mais le principe est pas nouveau.
elminster44
Avec la notion de «&nbsp;souverain c’est le gouvernement qui octroie cloud de confiance&nbsp;» ?
_Ludo
Apparemment c’est du «&nbsp;on maitrise, on maitrise&nbsp;» j’attends le «&nbsp;oulala on maitrisait rien en fait&nbsp;»
Ulysse311
C’est un copié collé de l’offre cloud Bleu entre Capgemini et Orange sur la base des services (hors hébergement bien sûr pour éviter le Cloud Act) de Microsoft !
FrosT74
OVH est juste une blague sur le Iaas/PaaS…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur Geekbench, le Core i9-12900HK est le plus puissant CPU mobile jamais vu
Photographes, fuyez ! Les nouveaux MacBook Pro ne supportent pas la dernière norme de carte SD
Razer Kunai, Hanbo, Katana : du nouveau (et du beau) pour vos PC
Intel : le package de l'i9-12900K est fou, mais... quel intérêt ?
Le Core i9-12900K 'Alder Lake' ne serait pas un rêve d'overclockeur
Encore un peu plus pessimiste qu'AMD, Intel voit la pénurie durer au moins jusqu'en 2023
La DDR5 « LEGO » de chez Galaxy dévoile de premiers benchs
Nouveau MacBook Pro : pas de support d'eGPU malgré le Thunderbolt 4
Les MacBook Pro 2021 en M1 Max disposent d'un mode
Offre Fnac du jour : les adhérents bénéficient de 20€ crédités tous les 150€ d’achats, à vous les meilleurs produits tech !
Haut de page