Snap.svg : une nouvelle bibliothèque JavaScript par Adobe

Adobe a publié de nouveaux outils JavaScript afin de faciliter le développement d'animations sur le Web au format SVG.

00AA000006750908-photo-snap-svg.jpg
La société Adobe serait-elle entrain d'assurer ses arrières ? Quoi qu'il en soit, depuis quelques années l'éditeur multiplie ses outils facilitant la conception de contenus en HTML5. Il faut dire que la croissance des terminaux mobiles fait doucement de l'ombre aux contenus développés en Flash. Cette fois la firme présente une nouvelle bibliothèque JavaScript.

Baptisée Snap.svg, cette dernière propose des interfaces de programmation permettant d'animer et de manipuler des contenus SVG. Pour mémoire, le format graphique SVG, Scalable Vector Graphique, permet de représenter une forme géométrique en interprétant les données d'un code XML. Cette librairie fonctionne en outre avec n'importe quel fichier SVG, qu'il ait été conçu par Illustrator, Inkscape ou Sketch.

Développée par Dmitry Baranovskiy, concepteur de la bibliothèque Raphaël, Snap.svg est compatible avec les navigateurs modernes, à savoir IE9+, Safari, Chrome, Firefox et Opera. Il est ainsi possible d'ajouter des masques, d'effectuer du clipping ou d'ajouter des dégradés. Snap.svg est distribué sous la licence Apache 2.

Précédemment, Adobe avait publié son outil d'animations Edge, mais aussi Reflow pour la conception de sites Internet responsive ou encore Wallaby pour automatiser la conversion des contenus Flash en HTML5. Retrouvez davantage d'informations sur Snap.svg ainsi que quelques exemples d'usage sur cette page.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Angela Merkel espionnée par la NSA : Berlin s’agace
Vente-privée diversifie son offre avec des produits du terroir
Roccat Power-Grid : une application pour contrôler son PC depuis son smartphone
Pinterest lève 225 millions de dollars avec une valorisation de 3,8 milliards
Aperture mis à jour : toujours pas la refonte pourtant bien méritée
Samsung annonce avoir vendu 40 millions de Galaxy S4 en 6 mois
Google teste de nouvelles publicités plus imposantes
Qobuz : abonnement lossless abordable et DSD en approche
Canon baisse ses prévisions face à la morosité économique
Opera revendique 140 000 applications au sein de son répertoire mobile
Haut de page