Modern.ie : Microsoft propose un outil d'analyse pour les développeurs web

31 janvier 2013 à 15h38
0
Afin d'encourager les développeurs web à rendre leurs sites Internet conformes aux standards du web tout en étant compatibles avec Internet Explorer, Microsoft a mis à disposition de nouveaux outils vérification.

00C8000005035964-photo-ie-10-internet-explorer-ie10-logo-gb-sq-ie11.jpg
Avec Internet Explorer 10, Microsoft entend faire bonne figure et souligne une nouvelle fois avoir fait des efforts sur la prise en charge des standards du web. Paradoxalement, au mois de novembre dernier l'éditeur de Redmond lançait un appel aux développeurs web en invitant ces derniers à stopper les restrictions de compatibilité sur le moteur de rendu WebKit. La popularité de l'iPhone et Android a en effet encouragé les développeurs à replacer Internet Explorer au second plan, du moins sur la partie mobile.

A l'heure actuelle les développeurs web peuvent faire usage des outils publiés par le consortium W3C. Ces derniers permettent de vérifier si leurs pages web respectent bien les standards du HTML ou du CSS. Microsoft souhaite pour sa part s'assurer que ces dernières fonctionnent correctement au sein d'Internet Explorer.

A cet effet, l'éditeur a lancé le site Modern.ie. Ce dernier propose d'entrer une URL et de vérifier les problèmes éventuels au sein d'IE 10 mais également sur des versions précédentes du navigateur. Modern.ie se veut en outre agnostique et vérifie les éventuels problèmes concernant la prise en charge des standards. L'outil passe en revue les incompatibilités communes, l'intégration des bibliothèques de type jQuery, l'usage des préfixes des propriétés CSS, la gestion du responsive design ou encore la détection du navigateur. Modern.ie vérifie par ailleurs certaines optimisations pour Windows 8 avec par exemple la prise en charge des écrans tactiles et la présence d'une vignette dynamique pour l'interface Modern UI.

0226000005690400-photo-modern-ie.jpg


Le blog Techcrunch ajoute qu'au travers des analyses effectuées par Microsoft, 40% des 5000 sites Internet les plus gros en termes de trafic et de volume n'ont pas mis à jour leur framework ou les bibliothèques utilisées. Par ailleurs environ un millier feraient usage de préfixes au sein de la feuille CSS. Dans les deux cas cela se traduirait par certaines incompatibilités.

Microsoft a également signé un accord avec la société BrowserStack, laquelle met à disposition de ses clients une ferme de serveurs afin de virtualiser le rendu des sites internet sur différents navigateurs et plusieurs systèmes d'exploitation. Concrètement BrowserStack permet à l'utilisateur d'OS X de tester son application web au sein d'Internet Explorer 7, 8, 9 ou 10 par exemple. Les développeurs peuvent utiliser cet outil gratuitement durant trois mois.

0226000005690398-photo-modern-ie.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top