Le futur du HTML se divise entre les groupes W3C et WHATWG

23 juillet 2012 à 07h47
0
02643012-photo-html-logo.jpg
Quel sera l'avenir du HTML, le langage du web ? Si jusqu'à présent le W3C était chargé de valider les standards, le groupe WHATWG a souhaité devenir autonome afin de plancher indépendamment sur les technologies web.

Nous connaissions la fragmentation sur différents marchés et notamment celui des smartphones, à l'avenir il se pourrait que la plateforme web elle-même devienne le sujet de plusieurs implémentations. Sur la liste de diffusion officielle du W3C, Ian Hickson, employé chez Google et auteur des tests Acid2 et Acid3 et de la spécification Web Applications 1.0/HTML 5, a annoncé que le groupe WHATWG (Web Hypertext Application Technology Working Group) a souhaité son indépendance.

Le WHATWG a été formé afin d'accélérer les travaux du W3C tout en promouvant les standards du HTML et en 2007, le W3C a adopté les spécifications du WHATWG sur le HTML5. Ian Hickson explique que les deux groupes ont décidé de se séparer suite à plusieurs divergences. WHATWG souhaite faire évoluer le langage HTML de manière continue tandis que le W3C préfère publier des versions arrêtées et numérotées de la technologie. L'idée n'est pas nouvelle et en janvier 2011, M. Hickson déclarait : « nous avons décidé un nouveau modèle de développement au sein duquel la technologie n'est plus numérotée. Cette dernière sera ainsi définie au sein d'un document en perpétuelle évolution ».

Pour le groupe WHATWG, composé de plusieurs acteurs de l'industrie comme Apple, Mozilla ou Opera Software, cette décision vise à refléter la réalité. En effet, les éditeurs de navigateurs intègrent bien souvent de nouvelles fonctionnalités qui n'ont pas encore été totalement arrêtées dans une version achevée par le consortium W3C. Par conséquent, les développeurs n'hésitent plus à les utiliser.

L'on imagine que les travaux du groupe WHATWG permettront d'avancer plus rapidement sur le développement de nouvelles technologies web. Reste à savoir sur quels standards chacun des éditeurs de navigateurs articulera ses travaux. En 2010, Google et Mozilla ont accéléré leur rythme de développement à 6 semaines pour Chrome et Firefox. Les deux éditeurs pourraient donc renforcer leur collaboration au sein du WHATWG. Les cycles de publication d'Internet Explorer, d'Opera et de Safari sont quant à eux moins rapides.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Contre toute attente, les Mac auraient été deux fois plus touchés par les malwares en 2019
Les jeux Activision-Blizzard retirés du service GeForce Now
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Pour les USA, Huawei peut secrètement accéder aux portes dérobées des opérateurs
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top