Peut-on utiliser un VPN pour contourner la censure dans certains pays étrangers ?

03 novembre 2020 à 15h17
0

Certains pays ne permettent pas à leurs concitoyens d'accéder à tous les sites internet de leur choix. Les gouvernements mettent alors en place des filtrages pour bloquer l'accès à certains sites internet. Mais est-il possible de contourner cette censure et utiliser un VPN légalement ? On vous explique comment cela fonctionne.

Pourquoi des gouvernements bloquent-ils certains sites et services sur internet ?

Certains gouvernements font le choix de bloquer l'accès à certains sites et réseaux sociaux au sein de leurs territoires. La raison est simple : pouvoir contrôler toutes les informations qui circulent auprès de leurs résidents.

On le sait, internet peut se révéler puissant. De nombreux récents évènements géopolitiques ont pu d'ailleurs s'appuyer sur les réseaux sociaux pour voir des mouvements importants émerger. Cela peut alors effrayer certains dirigeants.

En Chine et dans d'autres pays, Google ou bien encore Facebook sont alors bloqués. D'autres alternatives sont proposées pour les utilisateurs locaux (comme le réseau social Weibo en Chine) mais comment faire pour nous occidentaux, qui utilisons au quotidien des services américains ?

Si en théorie, ces sites ne fonctionnent pas sur ces territoires, il y a tout de même moyen de contourner ces censures. Notez simplement que cela n'est pas forcément autorisé et légal et que vous restez responsable de ce que vous faites dans ces pays lorsque vous enfreignez la loi.

Un VPN permet-il de contourner cette censure ?

Les services de VPN sont aujourd'hui nombreux. Ils permettent en effet de contourner cette censure en outrepassant le filtrage de ces pays. Il est alors possible en utilisant certains VPN de contourner cette censure. En Chine par exemple, vous pouvez alors retrouver l'accès à Facebook, Instagram ou bien encore Google très facilement.

Aujourd'hui, ces services offrent une utilisation très simplifiée et à la portée de tous. En quelques clics, il est possible de crypter votre connexion et de contourner ces censures sans pour autant avoir de grandes connaissances en informatique. Néanmoins, tous les services ne se valent pas.

Il existe de nombreux VPN gratuits qui sont la plupart du temps bloqués dans ces pays. Pour être certain d'avoir une vraie connexion sécurisée et cryptée, il vaut mieux se tourner vers des services payants qui réagissent par ailleurs rapidement à chaque blocage de leurs serveurs pour proposer de nouvelles solutions à leurs utilisateurs.

En général, ces pays bloquent tout de même déjà quelques VPN. Pour cela, ils bannissent sur leurs territoires les adresses IP des serveurs de ces services. Néanmoins, la plupart des services payants comme NordVPN ou ExpressVPN arrivent à contourner ces blocages. Ils ont beaucoup de serveurs différents avec des IP qui varient régulièrement pour éviter ainsi d'être détectés et bloqués.

Comment fonctionne un VPN pour contourner cette censure ?

Lorsque vous vous connectez à un VPN, votre connexion devient cryptée entre votre appareil et le serveur auquel vous souhaitez accéder. Ainsi, aux yeux du service auquel vous tentez d'accéder vous ne vous connectez pas réellement depuis le pays où vous vous situez.

Grâce à une connexion anonyme et sécurisée, vous n'accédez plus directement à internet depuis votre appareil. Ainsi, impossible de vous bloquer, car si auparavant votre appareil demandez l'accès à une page que celle-ci vous êtes renvoyée pour être affichée sur votre navigateur, ce n'est plus le cas.

Une fois un VPN activé, votre téléphone demande à un serveur d'accéder à une page et c'est ce serveur qui vous représente de façon anonyme pour accéder à ce que vous souhaitez. Aux yeux du site, seul le serveur accède au service ou site web. Pourtant, le serveur qui fait l'intermédiaire vous renverra bien la page que vous avez demandé.

En clair par ce biais, vous ne pouvez pas être bloqué, car si le serveur est situé aux États-Unis ou bien dans un autre pays, vous apparaissez comme un internaute de l'un de ces pays. Vous contournez ainsi le blocage mis en place dans le pays et pouvez accéder à tous les sites internet de votre choix. Votre adresse IP est masquée et vous naviguez depuis l'adresse IP du serveur.

Dans quels pays les VPN sont-ils interdits ?

Si on prend souvent la Chine comme exemple pour la censure sur internet, notez tout de même que d'autres territoires interdisent les VPN pour un contrôle similaire. Le gouvernement de Moscou est aussi en guerre permanente contre les services de ce type et malgré l'interdiction de les utiliser en Russie, les utilisateurs y sont très nombreux.

D'autres pays interdisent alors les VPN ou du moins ne les acceptent pas (même s'ils peuvent être tolérés) : Belarus, l'Iran (il faut utiliser un VPN autorisé par le gouvernement), l'Irak, Oman, la Corée du Nord, les Émirats arabes unis (en cas d'utilisation frauduleuse des VPN, l'amende est très élevée), la Turquie et le Turkménistan.

Chaque pays interdisant ou limitant l'utilisation des VPN a cependant sa propre législation. Nous vous recommandons alors de vous renseigner à ce sujet avant toute utilisation d'un service de ce type sur ces territoires. Néanmoins la plupart du temps : l'utilisation est autorisée du moment que vous n'utilisez pas cet anonymat à des fins illicites.

Certains gouvernements bloquent néanmoins des VPN

Dans cette lutte contre les VPN, des gouvernements sont plus actifs que d'autres. Ils mettent notamment en place certaines sécurités qui bloquent alors des services qui permettent de contourner cette censure. Aujourd'hui en Chine par exemple, tous les VPN ne sont pas fonctionnels.

C'est néanmoins comme toujours le jeu du chat et de la souris entre les services de VPN et les gouvernements. Dès qu'un fournisseur de VPN est bloqué, ils s'empressent alors de trouver de nouvelles parades pour fonctionner de nouveau dans ces pays. Il faut dire aujourd'hui que ces outils sont tout simplement essentiels notamment pour des touristes ou expatriés au quotidien.

Que risque-t-on concrètement à utiliser un VPN dans des pays où c'est interdit ?

Certains pays comme l'Iran ou la Turquie ont des législations particulières en ce qui concerne les VPN. S'il peut y avoir des poursuites, en réalité, c'est très rarement le cas. Premièrement, car il n'est pas toujours possible de les détecter et ensuite parce que les gouvernements craignent que cela soulève éventuellement une augmentation d'utilisation de VPN si cela venait à s'ébruiter.

Ces gouvernements préfèrent jouer sur la peur en affirmant qu'ils peuvent détecter les utilisateurs de ces services. Dans les faits, c'est bien plus compliqué et réussir à déchiffrer le contenu crypté de ces VPN est quasi impossible. Notez tout de même que dans certains territoires, l'amende peut néanmoins être très élevée et des peines de prison peuvent être en théorie prononcées.

Du côté des condamnations, il y en a finalement très peu ou pas du tout. Si ces derniers sont bien illégaux dans certains pays, les sanctions sont très rares et particulièrement envers les touristes ou expatriés.

Attention aux VPN contrôlés depuis certains pays

Le plus drôle dans tout cela, c'est que certains gouvernements autorisent tout de même l'exploitation de VPN par des entreprises sur leur territoire. C'est le cas de la Chine notamment qui compte de nombreux services de ce type. Vous vous demandez pourquoi ? La raison est pourtant très simple.

La plupart du temps, ces VPN sont gratuits et proposés sur mobile. En se renseignant sur ces derniers, on se rend compte qu'ils sont exploités par des entreprises chinoises et que cela semble être toléré. Si officiellement, ils se rémunèrent avec de la publicité au sein de leurs services, ils permettent aussi au gouvernement d'obtenir une tonne d'informations sur vous et les autres utilisateurs.

Ces services « gratuits » récupèrent vos données qui sont alors revendues à des tiers pour se rémunérer et ensuite vous cibler toujours de façon plus pertinente avec de la publicité. Ce n'est pas tout, le gouvernement chinois peut aussi par exemple dans ce cadre-là contrôler toujours plus ce qui se passe sur internet en interceptant certaines de vos informations et en vous surveillant de façon encore plus précise (car tout transit par ces services).

Il est important d'être très vigilant à ce sujet. Utiliser ces services peut surtout vous porter préjudice et on comprend tout de suite mieux pourquoi certains de ces pays ferment les yeux sur des services développés dans leurs pays... En effet, par ce biais, ils ont la main mise plus facile sur tout ce qui transite sur ces serveurs.

Vous l'aurez donc compris, il est tout à fait possible d'utiliser un VPN pour contourner des censures dans certains pays. Néanmoins, il faut garder en tête que l'utilisation de ces VPN est bien souvent interdite et potentiellement réprimandable. Néanmoins, en Chine notamment, nombreux sont les internautes à utiliser un VPN pour naviguer au quotidien et cela reste plus ou moins toléré.

Modifié le 03/11/2020 à 15h17
0
0
Partager l'article :
Haut de page