Noms de domaine : l'Icann joue la transparence

Par
Le 20 décembre 2006
 0
{PUB|
00337542-photo-logo-icann.jpg
}La tutelle exercée par le département du Commerce américain sur l'Icann, organisation à but non lucratif chargée de l'adressage des noms de domaine (DNS) et de leurs extensions, est une nouvelle fois remise en question. Afin de lever les soupçons qui pèsent sur son administration, l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers vient d'annoncer qu'elle ferait l'objet d'une « enquête de transparence » menée par l'organisation britannique One World Trust.

« Honnêtement, la communauté nous a fait comprendre que c'était une problématique sur laquelle nous devions nous pencher », confesse Paul Levins, directeur général de l'Icann. L'organisation indique avoir lancé en octobre dernier une consultation interne pour mettre en place de nouvelles méthodes de gestion, basées sur une plus grande transparence vis à vis du grand public.

Les conclusions de l'enquête menée par One World Trust seront rendues publiques courant 2007. En octobre dernier, le département du Commerce américain a renouvelé pour trois ans le lien qui l'unit à l'Icann, mais les modalités de cet accord ont été revues pour accorder une plus grande latitude d'action à l'organisation. L'accord prévoit notamment qu'un point soit effectué 18 mois après sa signature, en mars 2008, pour déterminer si l'Icann peut prendre le chemin d'une complète indépendance.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top