Le W3C met en lumière la transformation de données XML

0
Le Consortium veut recommander XSLT 2.0, XMLQuery 1.0 et XPath 2.0, technologies intégrant des fonctions de transformation et de requête XML.

Le World Wide Web Consortium (w3.org), organisation internationale dédiée au développement des standards web et à leur adoption par l'industrie, propose que soient "recommandées" des technologies appartenant à la famille XML : XSLT 2.0, XPath 2.0 et XQuery 1.0.

XSLT (eXtensible Stylesheet Language Transformations) est un langage de transformation de documents XML dans d'autres formats. Sa version 2.0 est une révision majeure du langage de transformation XSL.

En outre, XSLT 2.0 introduit le typage fort (une caractéristique des langages de programmation utilisés en entreprise tels que Java, C++ et C#) et soutient l'utilisation optionnelle du schéma XML du W3C.

De son côté, XPath est un langage de localisation d'une partie d'un document XML Path. Enfin, langage de requête XML, XQuery (eXtensible Markup Language) donne au XML la fonctionnalité de base de données.

Le langage XQuery a déjà été implémenté chez , BEA, , Microsoft et Oracle. Sa première version a également été implémentée en source libre.

Pour XSLT et XQuery, sont proposées les spécifications suivantes : transformation, sérialisation et syntaxe XML. Pour XQuery et XPath : les langages de requête et XML Path, le modèle de données XDM, les fonctions et opérateurs, la sémantique formelle.

Ces fonctions, "prêtes pour l'implémentation", intéresseront les développeurs.

"Avec ces spécifications, le monde XML atteint une nouvelle maturité", a indiqué le responsable de l'activité XML du W3C, Liam Quin, dans un communiqué daté du 3 novembre 2005.

Dans la pratique, celui-ci indique : "Nous rencontrons régulièrement des personnes produisant des millions de lignes de code de transformation XSLT".

"Nos groupes de travail ont écouté les utilisateurs, les gestionnaires de documents, les responsables de bases de données, les opérateurs en bourse, les spécialistes de la syndication de contenus, afin de produire un ensemble intégré de spécifications pour les entreprises et pour les individus", a poursuivi Liam Quin.

Dirigé par le britannique Tim Berners-Lee, le W3C est piloté conjointement par le MIT (USA), l'ERCIM (France) et l'université Keio (Japon).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

T-Mobile dévoile les caractéristiques techniques du PDAPhone MDA Compact II sous WM 5 !
Business Objects rachète Infommersion
AOL acquiert le service de musique en ligne MusicNow
Le FDI nous invite à bloguer
Rapport Gartner et Canalys : Le marché des PDA et terminaux mobiles communiquants est contrôlé par R
T-Mobile dévoile les caractéristiques techniques du PDAPhone MDA Compact II sous WM 5 !
Business Objects rachète Infommersion
AOL acquiert le service de musique en ligne MusicNow
Le FDI nous invite à bloguer
Dream'eo présente le Solo, un lecteur multimédia portable sous Windows CE
Haut de page