VeriSign personnalise les noms de domaines .com et .net qui n'existent pas

ahabian
16 septembre 2003 à 00h00
0
La société chargée de prendre en charge l'infrastructure des noms de domaines en .com et en .net dans le monde vient de prendre une décision qui sera sans doute très controversée dans le petit monde du Net.

En effet, en tapant dans un navigateur web une adresse en .com ou en .net qui n'existe pas, le visiteur sera désormais automatiquement redirigé vers la page http://sitefinder..com.

Côté utilisateur, celà n'apporte rien de plus que ce proposait Internet Explorer, qui avait déjà un module "autosearch" basé sur le site MSN permettant de détecter qu'un domaine n'existe pas et affichait une liste des domaines avec une orthographe proche en cas d'erreur de saisie, à l'exception d'une publicité gratuite mondiale pour les services de Verisign.

Pour le moment, la page "d'erreur" de Verisign ne comporte qu'un moteur de recherche et aucune publicité mais il y a fort à parier que dans un futur proche, des publicités ciblées feront leur apparation en fonction du nom de domaine tapé. Ainsi il sera facile de deviner qu'un visiteur ayant tapé netconomie.com sera un visiteur interessé par la NetEconomie.

Côte serveur, cette décision de Verisign a beaucoup plus d'incidence. En effet, de nombreux programmes comme des logiciels contre les pourriels vérifiaient l'existence du nom de domaine de l'expéditeur pour autoriser ou non la reception d'un courriel. Les logiciels vérifiant également l'existence d'un DNS (Domain Name Server) ne seront plus d'aucune utilité vu que potentiellement, tous les domaines en .com et .net "existent" maintenant.

Plus grave encore, l'envoi d'un email sur nom de domaine qui n'existe pas pourrait arriver directement sur les serveurs de Verisign. Aujourd'hui, les mails sont redirigés vers une machine qui porte le doux nom de "Snubby Mail Rejector Daemon v1.3 ready" mais il est difficile de prévoir l'avenir...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top