UIT et OMPI cherchent à développer les noms de domaine multilingues

0
L'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'OMPI se penchent sur les problématiques liées aux noms de domaine multilingues.

L'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), institutions installées en Suisse à Genève, s'attaquent à la problématique des noms de domaine multilingues.

D'ici 2003 les deux tiers des internautes seront non-anglophones, selon un communiqué de l'UIT et de l'OMPI ("un seul Internet - une infinité d'utilisateurs").

Or, ces entités rappellent que les noms de domaine sur Internet sont encore libellés au moyen d'un ensemble limité de caractères, en anglais le plus souvent.

"Les personnes de langue maternelle arabe, chinoise, japonaise, coréenne, tamoule, thaïe, et autres, sont désavantagées", remarque Roberto BLOIS, Vice-secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications.

Pour pallier ce déséquilibre, les deux organisations internationales ont décidé, en collaboration avec le Multilingual Internet Names Consortium (www.minc.com), de résoudre les questions techniques et juridiques relatives à l'extension des noms de domaine.

Le projet est ambitieux, il comprend : l'élaboration de nouvelles dispositions administratives, la résolution de questions relatives à la propriété intellectuelle et à la concurrence, l'accès au marché ou encore le règlement des litiges.

"Plusieurs organisations commerciales et privées ont proposé des solutions qui permettraient d'utiliser des noms de domaine multilingues, mais aucune norme effective ou technique qui garantirait l'interopérabilité ne s'est encore dégagée des travaux de l'IETF (Groupe d'étude sur l'ingénierie Internet)", précise le communiqué commun OMPI/UIT.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Philippe Karsenty : ZEteKno.com, gestionnaire
iProgress organise une conférence sur la formation en ligne
L’équipe de JP Chevènement choisit la solution CRM de Linkeo
Perspectives du Commerce en Ligne en France selon Jupiter MMXI
3,6 millions d’euros de chiffres d’affaires  en 2001 pour Mandrakesoft, éditeur sous Linux
Philippe Karsenty : ZEteKno.com, gestionnaire
L’équipe de JP Chevènement choisit la solution CRM de Linkeo
iProgress organise une conférence sur la formation en ligne
Perspectives du Commerce en Ligne en France selon Jupiter MMXI
3,6 millions d’euros de chiffres d’affaires  en 2001 pour Mandrakesoft, éditeur sous Linux
Haut de page