Entretien avec Pierre Berecz d'Indom : "nous garantissons 100% de sécurité"

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000001984140-photo-pierre-berecz.jpg
Pierre Berecz
Qu'il s'agisse d'un site personnel ou professionnel, l'enregistrement du nom de domaine reste une étape cruciale afin d'établir son identité sur Internet. Cependant, dans les deux cas, la déposition et la gestion du nom de domaine ne sera pas effectuée de la même manière. Quelles sont les enjeux d'une société sur la Toile et de quelles assurances bénéficie-elle de la part du registrar (bureau d'enregistrement). Neteco s'est penché sur la question au cours d'un entretien avec Pierre Berecz, PDG d'Indom.

Neteco : Pourriez-vous présenter la société Indom ?

Pierre Berecz : Indom est une firme créée en 1996 et spécialisée dans les noms de domaine à destination des professionnels. Nous sommes une quarantaine de salariés.

Quel est l'intérêt du professionnel à venir chez Indom plutôt que chez un autre registrar ?

PB : Il faut savoir que le marché du .com est très concurrentiel. Pour une société le nom de domaine est très important, voire un élément crucial pour son image. Pour cette raison, Indom aide les entreprises avec un palette de services juridiques (la moitié des salariés d'Indom réfléchissent sur des problèmes juridiques) et techniques.

Quels types de services juridiques proposez-vous aux entreprises ?

PB : Lorsqu'un nouveau client vient nous voir, nous faisons d'abord ce qu'on appelle une recherche d'antériorité afin de savoir à qui appartenait tel ou tel nom de domaine. Nous effectuons aussi de la surveillance pour déterminer qui possède un nom de domaine similaire ou qui serait susceptible de déposer un nom de domaine proche de celui de notre client.

Que se passerait-il si une société venait à enregistrer un nom de domaine quasi-similaire de celui de votre client ?

PB : Notre rôle est d'informer le client et d'analyser les activités du dépositaire du nom de domaine en question. S'il s'agit d'une simple tentative de cyber-squatting visant à tromper l'internaute, nous n'accepteront pas l'enregistrement. Si le dépositaire a enregistré le nom de domaine chez un autre registrar, nous avertissons notre client et l'assistons après les procédures juridiques.

De quelle manière ?

PB : Indom ne peut engager des procédures afin de protéger ses clients en revanche, il faut savoir qu'au terme de ces actions, seuls 50% des noms de domaines frauduleux reviennent aux ayants-droits. Cela signifie que dans la moitié des cas, si un site ayant tenté de porter atteinte à une société est bien fermé, son nom de domaine reste libre d'utilisation à n'importe qui.

Les avocats ne se contentent que de défendre leur clients, ils ne savent pas forcément la procédure à suivre pour réserver un nom de domaine. Pour cette raison, si un client d'Indom gagne un procès dans une affaire de cyber-squatting, nous nous occupons automatiquement de l'enregistrement du nom de domaine incriminé.

Et si votre client se trouve confronté à un dépositaire bien légitime ?

PB : Dans ce cas, nous l'avertirons tout en continuant notre surveillance. Cette veille sur le marché permet aussi de découvrir des noms de domaines susceptibles d'intéresser nos clients qui pourront les réserver pour une utilisation future et donc obtenir une meilleure visibilité.

Quel autre service proposez-vous aux entreprises ?

PB : D'une manière générale, lorsque quelqu'un dépose un nom de domaine, pour un an par exemple, le registrar rappelle par email son client de l'échéance de l'enregistrement. Imaginez que ces rappels passent dans le dossier des spams, imaginez encore que la personne ait changé d'adresse email. Si le nom de domaine de la société n'est pas renouvelé, la vitrine Internet n'existe plus et les adresses email rattachées ne sont plus fonctionnelles. Il y aura toujours quelqu'un pour reprendre un nom de domaine existant arrivé à échéance. Pour cette raison, et avec l'accord préalable du client, nous renouvelons automatiquement le nom de domaine, c'est une sorte de crédit qui leur permet d'éviter ce type de problèmes.

D'un point de vue technique, de quelle manière la société Indom se démarque-t-elle de ses concurrents ?

PB : Lorsque vous réservez un nom de domaine, la plupart des registrars utilise deux DNS . Nous en proposons six. Cela signifie que le site sera plus rapide d'accès à travers le monde et qu'en cas de problème, comme un câble sous-marin coupé ou une attaque par déni de service, le site sera toujours disponible avec la même expérience. C'est très important pour une plateforme de commerce par exemple. Nous garantissons 100% de sécurité.

Je vous remercie
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un nouveau mode multijoueurs pour  Le Parrain 2
Damien Vincent : « La force de Facebook est de pouvoir s’appuyer sur ses membres »
Fidélisation client : MaxiChèque lève un million d’euros
Etude : le téléphone mobile, véritable nid à bactéries...
Le fondateur de GFI Informatique quitte la société
LeMobile 2.0 : le point de vue des « mobile agencies » ProcessOne, Momac et Axance
Orange et Vodafone externalisent une partie de la gestion de leur réseau mobile
Amazon Kindle est accusé de violation de brevets
  Overlord II  se dévoile un peu plus en vidéo
La gestuelle Aero Snap de Windows 7 en détails
Haut de page