Cyber-squatting: Verizon obtient $33,15 millions

01 juin 2018 à 15h36
0
0064000001838542-photo-verizon-logo.jpg
Il s'agirait de la plus grosse affaire de cyber-squatting et, aux Etats-Unis, un juge de la cour fédérale de Californie vient de trancher en faveur de la société Verizon, spécialiste des télécommunications.

Le cyber-squatting consiste à analyser les fautes potentielles que l'utilisateur pourrait commettre en tapant l'adresse Internet d'une société importante, puis de réserver les noms de domaines adéquats afin de récupérer une partie de ce trafic.

Victime de ce fléau, Verizon avait porté plainte à l'encontre de la firme OnlineNIC qui aurait enregistré 663 domaines Internet pouvant porter à confusion et nuir à des entités légitimes du fournisseur d'accès américain. En guise de compensation, Verizon a reçu 33,15 millions de dollars, une somme qui aurait été calculée à hauteur de 50 000 dollars par nom de domaine.

Sarah Deutch, vice-présidente de Verizon déclare à CNet : « cette affaire devrait lancer un message clair et dissuasif aux cyber-squatteurs qui continuent de monter leur affaire avec pour seul but de tromper les consommateurs [...] Chez Verizon, nous entendons bien continuer à protéger notre marque et nos clients des fraudes Internet et des abus ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Carte graphique : RivaTuner passe en version 2.22
iPhone 3G : Orange préparerait de nouveaux forfaits Origami à partir de 38 euros par mois
MediaSmart Server : nouveau serveur de fichiers HP
Google Product Ideas : votez pour les applications Google de demain
2009 : signes de crise pour les réseaux communautaires ?
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Haut de page