le lundi 16 mai 2016

Elle suit les ordres de son GPS, sa voiture finit dans un lac

Un nouveau cas de défaillance de GPS associée à la confiance aveugle d'une conductrice canadienne a entraîné la fin de la vie d'une voiture au fin fond d'un lac.

On ne compte plus les cas d'accidents ou incidents moins graves liés à une confiance aveugle accordée à un GPS confus. Une Canadienne de 23 ans en a fait l'expérience la semaine dernière, alors qu'elle roulait de nuit dans l'Ontario, par une météo peu clémente.

Le Toronto Sun raconte que la jeune femme ne connaissait pas du tout la région et a donc décidé de se fier à son GPS, alors que les conditions de circulation mêlaient pluie et brouillard. Un manque de visibilité qui ne lui a pas permis de voir qu'elle avait raté un virage : au lieu de tourner à droite, elle s'est donc rapprochée d'un quai d'amarrage de bateaux situé au bord au lac Huron. Sa voiture a plongé dans la baie Géorgienne, un endroit où le fond est à 30 mètres de profondeur à certains endroits.

Voiture dans le lac Canada

La police locale a expliqué que la voiture était restée suffisamment à flots pour que la conductrice en sorte indemne. Elle ne souffre d'aucune blessure : « elle est juste un peu gênée, évidemment » a ajouté un porte-parole des autorités, qui a cru nécessaire d'ajouter qu'elle était parfaitement sobre quand l'accident est arrivé. Sa voiture, une Toyota Yaris, a sombré avec le GPS qui n'a pas suffit à traverser sans encombre une région où les conditions climatiques auraient clairement nécessité un arrêt pour plus de sécurité.

Plus de peur que de mal, au final, pour un accident qui aurait pu s'avérer tragique, comme d'autres. En mars 2015, un conducteur américain ayant trop fait confiance à son GPS s'est vu guidé par ce dernier sur un pont partiellement démoli en 2009. La voiture a fait une chute de plus de 30 mètres, tuant sur le coup la passagère de la voiture.

Modifié le 16/05/2016 à 10h32
Commentaires