Oracle tente de rassurer la communauté sur le futur de Java

16 septembre 2010 à 15h22
0
03450474-photo-java-clubic-mikeklo-logo.jpg
Il y a eu l'épisode OpenSolaris, abattu en plein vol par le nouveau propriétaire de Sun, Oracle. Il y a eu les déclarations de David McAllister, responsable de l'open-source chez Adobe, qui estimait qu'Oracle avait remplacé Microsoft dans le rôle de l'ennemi de l'open-source. Il y a eu le procès intenté par Oracle contre Google, sur l'utilisation prétendument abusive des brevets sur Java - avec un soutien de la Free Software Foundation à Google, c'est dire l'inquiétude que soulève l'éditeur. Il y a des craintes, sur MySQL par exemple, mais aussi sur Java, de la part de la communauté du logiciel ouvert.

Oracle a décidé de relâcher un peu la pression sur la communauté open-source. Dans un billet de blog officiel, le directeur produit de la plateforme Java chez Oracle, Henrik Stahl, a annoncé qu'Oracle continuera à travailler « avec le code source OpenJDK et la communauté OpenJDK, comme Sun le faisait. Nous continuerons à développer le JDK de façon ouverte, avec une licence GPL. »

Voilà qui pourrait rassurer un peu les développeurs Java, qui utilisent chaque jour le Java Development Kit (JDK). Oracle semble prêt à leur faire cette concession : « Nous accueillons la coopération et les contributions de tout membre de la communauté - individus comme organisations - qui voudront faire partie de l'aventure de la plateforme de développement logiciel la plus largement utilisée. »

L'histoire ne dit pas si les t-shirts de l'inventeur de Java, James Gosling (qui a claqué la porte de Sun lors du rachat), ont pesé dans la décision d'Oracle, ou si l'absence de Google à la conférence JavaOne a eu un impact quelconque.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page