Bitwarden lance Send : un service d’échange de textes et fichiers chiffré de bout en bout

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
15 mars 2021 à 13h35
2
BitWarden Send © © BitWarden
© BitWarden

Le gestionnaire de mots de passe libre et gratuit BitWarden se dote cette semaine d’une toute nouvelle fonctionnalité destinée à élargir l’éventail de ses possibilités.

Jusqu’ici plutôt simple, le service se dote d’un nouvel outil baptisé « Send ». Comme son nom l’indique, il permet d’envoyer et de recevoir des fichiers et du texte de façon totalement chiffrée.

Une fonctionnalité accessible de façon limitée aux utilisateurs de la version gratuite

Comme le reste du service, Send est un outil accessible gratuitement. Du moins en partie : seuls les abonnés à BitWarden Premium (10 dollars par an) pourront s’échanger des fichiers par ce biais.

Le fonctionnement de Send est plutôt simple. Ouvrez le tableau de bord de votre compte BitWarden, et cliquez sur Send. Remplissez les différents champs à votre convenance, et sauvegardez. Vous obtiendrez une URL à partager avec qui de droit. Ce faisant, la personne pourra accéder au contenu de la note — qu’elle soit sous forme d’un fichier (100 Mo maximum) ou d’un texte.

Dans l’exemple donné par BitWarden dans sa vidéo, cet outil peut trouver son intérêt en entreprise. Notamment pour le partage de mots de passe sensibles. Bien entendu, BitWarden n’a aucune connaissance du texte ou des fichiers que vous ferez transiter par Send ; le tout étant chiffré de bout en bout.

Source : BitWarden

Modifié le 15/03/2021 à 14h20
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
docloulou
Dans l’exemple montré sur la vidéo, BitWarden PEUT connaitre le texte «&nbsp;chiffré&nbsp;» puisque quand on va sur le lien, le texte est en clair et non protégé par une méthode d’authentification ou autre… Le chiffrage de bout en bout permet uniquement que le texte de la page ne soit pas intercepté, rien de plus.<br /> La morale de l’histoire est qu’il vaut mieux prévoir un deuxième canal de discussion séparé du premier.<br /> Par exemple, envoyer uniquement un SMS sans contexte avec le mdp ou envoyer un mail (chiffré), ou alors, plus safe: s’entendre au préalable sur un mot de passe facilement mémorisable et crypter le mot de passe sensible avec le mot de passe simple et l’envoyer par un autre canal comme dit précédemment.<br /> Le seul avantage que je vois ici est donc l’expiration du message qui est nettement mieux que d’envoyer un sms ou un mail qui laisse des traces.
bossay
C’est bizarre. J’ai un mot de passe que je n’ose pas t’envoyer par messagerie. Je le chiffre avec ce service. Puis je t’envoie le lien de déchiffrement. Par la messagerie que je jugeais non sécurisée. Donc finalement ce n’est pas plus sécurisé du point de vue de l’interception. A moins de protéger le lien par mot de passe. Mais comment fournir le mot de passe de protection du mot de passe ?<br /> En revanche, ça apporte bien l’effet «&nbsp;timer&nbsp;» puisque le lien en question ne sera plus utilisable au bout d’un certain temps.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Rendus du MacBook Air 2022 : Apple va-t-il faire des encoches sur tous ses modèles ?
NZXT lance ses kits BLD, des kits PC Gamer faciles à monter et performants
Intel : les processeurs Alder Lake n'aiment pas les
MonsterLabo : les PC gamer passifs de retour sur Indiegogo et on adore
Sur Geekbench, le Core i9-12900HK est le plus puissant CPU mobile jamais vu
Photographes, fuyez ! Les nouveaux MacBook Pro ne supportent pas la dernière norme de carte SD
Razer Kunai, Hanbo, Katana : du nouveau (et du beau) pour vos PC
Intel : le package de l'i9-12900K est fou, mais... quel intérêt ?
Le Core i9-12900K 'Alder Lake' ne serait pas un rêve d'overclockeur
Encore un peu plus pessimiste qu'AMD, Intel voit la pénurie durer au moins jusqu'en 2023
Haut de page