Publicité ciblée : Facebook s'appuiera sur l'historique de navigation

Déjà malmené, le standard Do Not Track reçoit un nouveau coup d'épée et ce dernier a été assené par Facebook qui s'appuiera sur l'historique de navigation de l'internaute afin de lui retourner de la publicité davantage ciblée sur son réseau.

Logo Facebook
Jusqu'à présent, Facebook effectuait du ciblage publicitaire auprès de sa base d'utilisateurs de plusieurs manières. D'une part, les publicités se basent sur les informations du profil de l'internaute mais également sur les diverses interactions avec le bouton J'aime sur les sites partenaires et applications mobiles. Ces données sont remontées aux annonceurs qui sont alors en mesure de savoir quels utilisateurs seront les plus réceptifs à leurs publicités sur Facebook.

Le réseau de Mark Zuckerberg entend toutefois aller un peu plus loin et a finalement décidé de ne plus tenir compte du paramètre Do Not Track au sein des navigateurs. Théoriquement ce dernier est activé par l'internaute ne souhaitant pas être traqué sur chacun des sites Internet sur lesquels il se rend. Une requête HTTP est alors envoyée avec cette préférence. A son tour, après Yahoo! et Google, Facebook a décidé de l'ignorer.

DAA


A l'avenir, il ne sera donc plus nécessaire d'interagir avec le bouton J'aime d'un site partenaire pour entrer dans la base de Facebook. Il suffira donc de se rendre sur le site d'une marque de voiture pour obtenir des publicités de cette même marque sur Facebook.com.

Notez que Facebook introduira un mécanisme permettant aux membres de son réseau de choisir plus finement quels types d'annonceurs seront les bienvenus dans leur flux de mises à jour. Reste que les données de l'historique du navigateur seront toujours transmises à Facebook. Pour bloquer d'emblée ce ciblage, rendez-vous sur le site de la Digital Advertising Alliance, à partir duquel il sera possible de désactiver le cookie.
Modifié le 13/06/2014 à 21h58
Commentaires