le mardi 14 mars 2017

Bowery : l’entreprise qui fait pousser des salades dans un entrepôt géant

Bowery, une start-up américaine, fait pousser des salades dans un entrepôt géant dans lequel les conditions naturelles de culture sont reproduites. Cette méthode permettrait de produire 100 fois plus de salades au mètre carré que dans les exploitations agricoles classiques.

Bowery fait pousser ses salades dans un entrepôt géant


Alors que cela fait des années que les agriculteurs américains font pousser des salades grâce à la terre, la lumière du soleil et l'eau, Bowery, une start-up américaine, affirme avoir trouvé une solution bien plus efficace : elle utilise un entrepôt géant à Kearny dans le New Jersey.

bowery culture salades

Dans ce bâtiment vertical, toutes les salades sont exposées à des ampoules LED qui imitent la lumière naturelle du soleil. A la place de la terre, les plantes germent dans des plateaux d'eau riche en nutriments empilés du sol au plafond. D'après Bowery, cette optimisation de l'espace permet à l'entrepôt de produire 100 fois plus de salades au mètre carré qu'une ferme industrielle classique.

Bowery : des légumes à prix réduits


Bowery fait des expérimentations sur 80 variétés de salades, dont le chou frisé, les feuilles de moutarde et la roquette. Six sortes de salades sont déjà commercialisées, à un prix inférieur à celui des salades issues de l'agriculture biologique. Le tarif attractif des salades Bowery résulte de faibles coûts opérationnels liés à la robotisation d'activités normalement réalisées par les humains. Un logiciel breveté, FarmOS, cherche ainsi constamment des façons d'améliorer les cultures : si Bowery constate qu'un lot de salades romaines a besoin d'une intensité de lumière augmentée ou diminuée, ou encore d'une température plus fraîche, tous les paramètres peuvent être modifiés grâce à FarmOS.

Bowery revendique être la première entreprise à produire des salades post-biologiques, c'est-à-dire sur lesquelles aucun produit chimique ni aucun pesticide ne sont utilisés. L'entreprise, qui ambitionne de se lancer dans une production à grande échelle, souhaite ouvrir des exploitations dans d'autres villes des Etats-Unis, puis à l'international. A l'instar d'autres start-up qui misent sur une agriculture high-tech, comme AeroFarms, Bowery pourrait révolutionner le monde agricole.


Modifié le 14/03/2017 à 16h56
Commentaires