Quel est le meilleur antivirus ? Notre comparatif 2017

Entre les fonctions de sécurité intégrées nativement à Windows, les suites de sécurité gratuites et les licences antivirus payantes renouvelables chaque année, faire son choix peut se révéler un véritable casse-tête. Avant toute chose, il convient de déterminer quels sont vos besoins en fonction de votre niveau en informatique, votre matériel, et vos usages.

Pour cela, il est indispensable de bien comprendre les rouages, les capacités, mais aussi les limites des antivirus.

Comment faire son choix ?

Si vous faites partie des internautes prudents ayant une parfaite connaissance des bonnes pratiques de sécurité à respecter pour éviter les dangers, un antivirus gratuit tel que Windows Defender peut suffire. À partir du moment où vous recherchez une solution plus complète pour protéger tous vos appareils ou ceux des membres de votre famille, deux choix s'offrent à vous : opter pour une suite de sécurité gratuite (Avast Antivirus, Avira Antivirus...), ou privilégier un abonnement à une édition payante à renouveler chaque année telle que McAfee Antivirus Plus, ESET NOD32, ou F-Secure SAFE. Nous avons testé les dernières versions des principaux antivirus du marché en nous concentrant notamment sur leur capacité défensive, l'intégration de fonctions additionnelles et l'interface utilisateur...

ordinateur pc internet


Quel est le minimum que doit faire mon antivirus ?

Chaque année, ce sont plusieurs millions de fichiers malveillants qui sont détectés par les éditeurs d'antivirus. Les virus qui se propagent d'ordinateurs en ordinateurs en les bloquant ou en détruisant leurs données sont de plus en plus délaissés au profit des spywares, des adwares (logiciels espions et publicitaires), des trojans, des malwares et autres phishings.

Ces nuisibles sont utilisés à des fins malveillantes par les fraudeurs pour infecter un maximum de machines connectées dans le but de subtiliser des informations confidentielles (coordonnées bancaires, mots de passe, adresses email, etc.), prendre le contrôle d'un ordinateur à distance, chiffrer des données personnelles afin d'exiger une rançon à leurs propriétaires contre leur restitution, etc.

Toutes les solutions de sécurité Internet intègrent aujourd'hui des outils plus ou moins avancés pour lutter contre l'ensemble de ces menaces.

G Data 2017 protection multicouche


Les modules de détection

La prolifération et la diversification de ces menaces forcent les éditeurs à innover et développer sans cesse de nouvelles techniques de détection. Des antivirus gratuits aux suites complètes, tous intègrent plusieurs niveaux de défense. Outre une base de signatures mises à jour régulièrement via le cloud, ils disposent d'un système d'analyse comportementale intelligente leur permettant de détecter des fichiers malveillants en se basant sur la reconnaissance de parties de codes ou sur leur comportement en exécution sur le système. Le moteur d'analyse s'appuie sur ces deux techniques pour détecter les codes malveillants qu'ils soient connus ou inconnus (sans signature répertoriée). Hormis Windows Defender, l'ensemble des solutions de sécurité de notre comparatif intègre des protections anti-spyware et anti-phishing (surveillance des pages Web) plus ou moins efficaces.

Eset Nod32 analyse


Les fonctions additionnelles

Depuis quelques années, les antivirus, y compris les gratuits, ont tendance à multiplier l'ajout de fonctions de protection additionnelles. Tous les logiciels de notre sélection disposent par exemple d'un système de surveillance du Wi-Fi et d' un gestionnaire de mots de passe. Autre point commun entre les antivirus, une interface utilisateur unique permettant de contrôler l'ensemble de leurs fonctionnalités.

Certaines solutions privilégient une interface simple avec peu de possibilités de paramétrages pour le grand public, tandis que d'autres intègrent des outils avancés permettant aux utilisateurs aguerris de paramétrer les modules de protection jusque dans les moindres détails.

Découvrez ci-dessous les fonctionnalités de base des antivirus.


Quelles sont les nouvelles fonctionnalités des antivirus ?


Comme chaque année, les éditeurs de sécurité Internet proposent une nouvelle édition de leurs suites antivirus. Ils profitent de l'occasion pour renforcer leurs systèmes de détection, développer de nouveaux boucliers défensifs ou de nouvelles fonctionnalités de protection. Entre 2016 et 2017, on constate une véritable surenchère de la part de certains éditeurs qui enrichissent de plus en plus leurs suites de sécurité, au risque de les alourdir.

Les boucliers défensifs de dernière génération


En augmentation de 120 % en 2016, les ransomwares continuent de focaliser toute l'attention des éditeurs de sécurité. Toutes les suites disposent d'un bouclier anti-ransomwares (englobé parfois dans un module anti-malwares selon les éditeurs) plus ou moins performant. Bit Defender, ESET, G Data, McAfee, Norton, ou encore Kaspersky ont renforcé leur système anti-ransomwares en 2017 afin de mieux lutter contre ce fléau. Les innovations se trouvent dans leur capacité de défense proactive mêlant moteurs d'analyse heuristique et comportementale. Le but étant de pouvoir détecter des codes malveillants inconnus (sans signature) sans intervention humaine grâce notamment au machine learning et une analyse poussée sur le cloud.
Pour affiner les analyses, G Data propose deux moteurs : un premier basé sur l'analyse des signatures et un second sur l'analyse comportementale pour gagner en réactivité et éviter les duplications de signatures. Avast, Bit Defender et Kaspersky permettent quant à eux de bloquer l'accès aux dossiers de votre choix à des programmes non autorisés afin d'éviter toute tentative de chiffrement de vos données.

Les pare-feu permettant de contrôler l'accès réseau et empêcher les tentatives de hacking à distance via le réseau restent l'apanage des suites de sécurité payantes.

Bit Defender module antiransonwares


Plusieurs éditeurs ont également développé un nouveau module d'analyse des vulnérabilités pour lutter contre l'exploitation des failles de sécurité des logiciels tiers. Les solutions de sécurité les plus avancées surveillent les mises à jour de Windows et des applications tierces pour éviter toute intrusion. ESET, kaspersky, et Bit Defender font figure de précurseurs dans ce domaine.

Plusieurs suites antivirus ont également développé des outils de nettoyage et d'optimisation pour Windows. Selon les solutions, ces modules sont plus ou moins complets et permettent par exemple d'optimiser le démarrage système, de nettoyer les disques durs, de rechercher des doublons, ou encore de rechercher des erreurs dans la base de registre.

Kaspersky Survillance des applications


Les nouvelles fonctions


La course aux fonctionnalités entre les éditeurs de suites de sécurité gratuites et payantes ne semble pas près de s'arrêter. Certaines ne manquent toutefois pas d'intérêt. Les modules de surveillance des réseaux domestiques et les gestionnaires de mots de passe qui ont commencé à faire leur apparition en 2016 se généralisent cette année sur la quasi-totalité des antivirus. Les options de contrôle parental et de pare-feu ne sont pas des nouveautés, mais demeurent toujours réservés aux suites payantes. La protection de la webcam bloquant son accès à des personnes ou des programmes non autorisés, l'intégration d'un VPN (Virtual Private Network) ou d'un navigateur sécurisé permettant de surfer anonymement et de faire des achats en toute sécurité font partie des principales innovations cette année.

MacAfee pare feu


Sans oublier le chiffrement des données pour lutter contre les rançongiciels ou encore la protection des réseaux sociaux chargée d'évaluer les liens et les contenus en temps réel. Découvrez ci-dessous en détail et en images les capacités des boucliers défensifs de dernière génération, ainsi que les nouvelles fonctionnalités de protection des antivirus.

FREEDOME VPN
Modifié le 21/09/2017 à 10h12
Commentaires