TaskRabbit : un service pour arrondir ses fins de mois

TaskRabbit
C'est aujourd'hui à Paris que s'ouvre le sommet annuel LeWeb dédié aux nouvelles tendances du web. Cette année, l'événement organisé par Loïc Le Meur et sa femme, place au coeur des débats trois notions qui forgent les services Internet d'aujourd'hui : Social, Local, Mobile.

Parmi les jeunes pousses présentées, TaskRabbit rentre d'emblée dans la thématique du salon en proposant un service qui permettra par la même occasion à certains d'arrondir leurs fins de mois. Présenté sous la forme d'une application pour iPhone, TaskRabbit invite les utilisateurs à créer une tâche en permettant à un autre membre d'accomplir cette dernière moyennant une rémunération.

A la publication de son annonce, il sera possible de sélectionner le type d'offre proposée et de décrire cette dernière soit sous la forme d'un texte, d'un message audio ou d'une photo. La personne souhaitant faire profiter la communauté d'un nouveau petit job pourra également choisir le temps consacré à ce dernier, l'heure à laquelle il devra être achevé et la rémunération en retour. Concrètement, la société explique vouloir simplifier au maximum le temps de publication d'une annonce, lequel devra pas excéder 30 secondes

Aller faire les courses, chercher un colis à la poste, ou sélectionner quelques restaurants et effectuer des réservations, l'application mobile permet de publier tous types de travaux. L'implementation d'une technologie de géo-localisation permet par ailleurs de s'assurer que les internautes intéressés se trouvent bien dans le secteur approprié. Outre un système de modération permettant de lutter contre le spam, notons par ailleurs une technologie de reconnaissance de caractères : il suffira de scanner sa carte bancaire avec l'appareil photo du téléphone pour ajouter cette dernière à son compte utilisateur, un moyen de s'assurer que l'internaute acceptant la tâche sera bien payé.

Fondée aux Etats-Unis, où elle entre en concurrence avec des services tels que Fiverr, conçus sur un modèle similaire, la start-up a récemment levé 5 millions de dollars et compte étendre ses activités sur le Vieux Continent.
Modifié le 12/07/2012 à 09h52
Commentaires