Espace membre :
flechePublicité

Steve Ballmer : 'Linux exploite notre propriété'

Partager cette actu

Publiée par Alex le Lundi 20 Novembre 2006

Steve Ballmer
Début novembre, Microsoft et Novell annoncent à la surprise générale la signature d'un accord visant à améliorer l'interopérabilité entre leurs systèmes d'exploitation respectifs. Selon les termes financiers de cet accord, Novell s'engage à verser 40 millions de dollars par an à Microsoft pour pouvoir utiliser librement les technologies protégées par les brevets de ce dernier. Steve BALLMER a profité d'une séance de questions réponses, lors d'une présentation consacrée à SQL Server organisée à Seattle, pour donner son point de vue sur cet accord. Et ainsi concrétiser les pires craintes des défenseurs du logiciel libre ?

« Novell nous a payés pour avoir le droit de dire à ses clients qu'ils sont correctement couverts en utilisant SUSE Linux », a déclaré Steve Ballmer. Le CEO de Microsoft sous-entend à mots à peine couverts que l'ensemble de la communauté Linux courra un risque le jour où l'éditeur décidera de faire respecter ses droits en matière de propriété intellectuelle.

« Linux profite à toute la communauté, et le fait est que ce produit exploite la propriété intellectuelle protégée par brevet de Microsoft, ce qui constitue un problème pour nos actionnaires », a ajouté Ballmer. « Nous dépensons sept milliards de dollars par an en recherche et développement, et nos actionnaires attendent de nous que nous protégions ou commercialisons sous licence nos innovations brevetées pour en tirer un bénéfice sur le plan économique ». Menaces bien réelles ou tentative d'intimidation, pour semer la discorde dans la communauté open source ?

L'éditeur ne cache d'ailleurs pas son intention de signer des accords similaires à celui qui le lie à Novell avec d'autres utilisateurs de Linux, au premier rang desquels 113. Tout en soulignant son désir de continuer à développer l'interopérabilité avec les produits Microsoft, ce dernier a refusé tout net la mise en place d'un partenariat du même type, qualifiant cette proposition de « taxe sur l'innovation ».

Les détracteurs des brevets logiciels apprécieront... Depuis l'accord signé avec Microsoft, Novell fait l'objet de nombreuses critiques dans la communauté open source, qui l'ont conduit à justifier sa position, et son respect de la licence GPL dans un document publié sur son site. Devant les menaces que font peser sur eux des éditeurs comme SCO ou Microsoft, la plupart des éditeurs du monde de l'open source ont entrepris de se protéger juridiquement, eux et leurs clients, contre d'éventuelles poursuites.

L'équipe qui développe Samba demande de son côté à Novell de revenir sur sa décision en expliquant que la seule conséquence d'un tel accord sera de diviser la communauté avec, d'un côté, ceux qui usent de la licence GPL et de l'autre, des utilisateurs limités par des accords de licence coercitifs. D'aucuns estiment d'ailleurs que la version 3 de la licence GPL devrait interdire ce type de rapprochements.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Sachs Marine Aquarium Time
Ecran de veille de type aquarium
Dream Aquarium Screensaver
Un économiseur d'écran relaxant
SimAQUARIUM
Economiseur d'écran sub-aquatique
Crawler 3D Marine Aquarium Screensaver
économiseur d'écran en 3D vie sous-marine
3D Desktop Aquarium Screen Saver
Economiseur d'écran 3D aquarium
Aquatica 3D
Transformer le bureau en un aquarium virtuel

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité