Gelé depuis 2012, le prix du nom de domaine en .com pourrait augmenter

12 février 2020 à 08h15
0
nom-de-domaine-com.jpg
© Pixabay

L'ICANN mène une consultation sur l'avenir d'un des domaines de premier niveau, le célèbre .com, qui pourrait augmenter de deux dollars dans les prochaines années.

Si vous envisagez de faire l'acquisition d'un nom de domaine en .com, sachez qu'il y a de fortes chances pour que son prix augmente à l'avenir. Une entente entre l'ICANN (Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet) et la société américaine VeriSign, qui dispose du droit exclusif de vendre des domaines en .com (mais aussi en .net, .name, .jobs ou .web) a abouti à une consultation qui doit prendre fin le 14 février, et qui aboutira, en cas de succès, à une hausse du prix de l'adresse .com.

L'administration Trump défait le gel imposé par Obama

La mauvaise nouvelle découle donc d'un accord trouvé entre l'ICANN et VeriSign, qui fait que l'autorité pourra percevoir de la firme pas moins de 4 millions de dollars sur les cinq prochaines années, et ce à compter du 1er janvier 2021, jusqu'au 1er janvier 2025. Soit 20 millions de dollars au total. Cette somme correspond aux coûts que l'ICANN devra assumer pour « mener, faciliter ou soutenir des activités qui préservent et améliorent la sécurité, la stabilité et la résilience du DNS ».


Grâce à cet accord, souhaité par l'entourage de Donald Trump, VeriSign aura tout pouvoir pour mettre fin au gel du prix du .com, bloqué à 7,85 dollars depuis 2012, sous l'administration Obama, et l'augmenter jusqu'à 7 %... par an ! D'ici octobre 2026, celui-ci pourrait ainsi grimper de plus de 2 dollars et atteindre les 10,26 dollars.

Notons que les propriétaires actuels de domaines en .com, informés à l'avance, pourront bénéficier d'un verrouillage du prix actuel pour une période allant jusqu'à 10 ans, ce qui limitera un minimum la frustration.

VeriSign provoque la fronde de ses concurrents

Outre l'alignement de la tarification, le contrat de registre .com permettra à VeriSign de bénéficier des mêmes droits que les autres bureaux d'enregistrement concernant les domaines vendus, ce qui signifie que la firme pourra exploiter un TLD (Top-level Domain, un nom de domaine de premier niveau, comme le .fr par exemple), et agir en tant que bureau d'enregistrement.


Plusieurs organismes ont fait part de leur désapprobation quant au changement annoncé. Namecheap (10 millions de noms de domaine), un rival de Verisign, accuse la société et l'ICANN de complicité. L'Internet Commerce Association (ICA) dénonce, elle, un « monopole effectif » de VeriSign, seule société pouvant proposer des noms de domaine en .com.

VeriSign fait déjà partie des six sociétés à avoir, l'année dernière, voté en faveur de la suppression du plafonnement de prix pour les domaines en .org. Il fallait déjà y voir les prémices de l'augmentation de ses propres prix, et la proposition de la hausse des noms de domaine en .com en est la conséquence.

Source : ICANN
Modifié le 12/02/2020 à 09h04
6
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top