Dropbox vise la neutralité carbone et 100% d'énergies renouvelables avant la fin de la décennie

06 août 2020 à 14h39
0
© Nopparat Khokthong / Shutterstock.com

La société spécialisée dans l'hébergement de fichiers, Dropbox, a annoncé un engagement à atteindre, d'ici 2030, la neutralité carbone pour l'ensemble de ses émissions, qu'elles soient directement ou indirectement liées à ses activités.

Il s'agit donc compenser, entre autres les activités de data centres, de bureaux ainsi que les voyages professionnels de plus de 2 300 salariés répartis dans 12 pays du monde.

Pour réduire ses émissions directes, Dropbox compte investir dans des technologies et des systèmes qui participent à réduire l'impact carbone de ses activités, en particulier les centres de données dont elle dispose en Allemagne, au Japon, aux Etats-Unis et en Australie. Elle souhaite également inciter ses employés à favoriser le télétravail « dans la mesure du possible », ajoutant que « Les émissions des voyages d'affaires restants seront compensées. »

Dropbox évoque les « scopes », ces catégories qualifiant chaque type d'émissions et dont nous avions déjà parlé récemment avec l'engagement de BP. Ici encore, l'enseigne spécialisée dans le stockage de fichiers en ligne affirme agir sur les trois scopes. Mais elle n'en dit pas davantage sur les actions menées sur chaque scope, et en particulier sur le plus important, le scope 3.

10 ans pour alimenter ses centres en énergies renouvelables

Parallèlement, la société, qui rappelle que les data centres ont représenté 1% de la consommation mondiale d'électricité en 2018, souhaite aussi trouver de nouveaux contrats d'achat d'électricité (CAE) auprès de fournisseurs d'énergies renouvelables. L'objectif est d'alimenter ses centres avec 100% d'électricité « verte » avant la fin de la décennie.

Enfin, l'enseigne affirme vouloir « mobiliser ses employés afin qu'ils utilisent leur temps libre pour des causes environnementales ». Chaque année, Dropbox accorde à chacun de ses employés 32 heures de temps libre prises sur leurs horaires de travail habituel, afin qu'ils puissent s'engager en faveur d'associations caritatives.

Dropbox entend ainsi lutter, à son échelle, contre le réchauffement climatique. Bart Volkmer, directeur juridique de Dropbox et président de la Fondation Dropbox, déclare ainsi : « nous ressentons une énorme responsabilité à créer un avenir plus durable. Il ne fait aucun doute que les effets néfastes du changement climatique ont un impact sur tout le monde et nous ressentons un besoin urgent d'agir. »

Source : edie, Dropbox.

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
scroll top