Follow : faut-il s’emballer pour les fusées spatiales réutilisables ?

Vidéo : Faut-il s'emballer pour les fusées spatiales réutilisables ? La question se pose pour les fans d'explosions et de fails à répétition. Mais faut-il y croire ? Follow, la nouvelle emission de Clubic repond.

Regarder des fusées s'envoler très haut, croire qu'Elon Musk est le nouveau géotrouvetou du numérique, les lanceurs Space X font naître des interrogations. Clubic dresse la liste des points positifs et négatifs des casques des fusées réutilisables.

La tendance c'est de tout réutiliser, de tout recycler pour ne pas pourrir encore un peu plus notre belle planète, d'autant que les fusées réutilisables sont un peu la clé de notre futur. Mais d'un autre côté, les échecs s'accumulent et pour l'instant, nous n'avons pas eu grand-chose à nous mettre sous la dent mis à part quelques explosions dignes de Michael Bay.

Follow répond à cette question grâce à une grille de notation (dite de Topitude) approuvée par de grands mathématiciens.

Modifié le 10/03/2016 à 16h47
Commentaires

Tous les commentaires

  • Niverolle
    13/03/2016 17:51:15

    rexxie Ben c'est pour "compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur" c'est eux qui gèrent les garanties publiques donné par l'état français pour développer le commerce extérieur (une des nombreuses formes d'aides dont le spatial est friand).

  • Niverolle
    13/03/2016 17:11:54

    rexxie Tu n'es pas à jour pour un fan. Et quand bien même, cela n'a rien d'extraordinaire pour un lanceur de cette catégorie, c'est même moins bon qu'Ariane 4. Quand à la Soyouz, c'est plus de 1800 tirs réussis pour un taux de 97,3% de réussite ! Bref, rien de comparable car à ce niveau, le moindre dixième de pourcent représente un gouffre.

  • rexxie
    13/03/2016 16:38:29

    Niverolle rexxie PAs du tout, le taux de réussite de SpaceX dépasse tous les autres 19 sur 20!

  • Niverolle
    13/03/2016 16:18:37

    rexxie Puisque, tu parles de conquête spatiale, je pense que le taux de réussite de la Soyouz est beaucoup plus significatif que le coût du Falcon. Musk a d'ailleurs le vilain défaut de se moquer des échecs des autres, alors qu'il est plutôt mal placé pour pavoiser.

  • rexxie
    13/03/2016 15:26:03

    Niverolle rexxie Je persiste allègrement, C'est un exploit d'avoir fait atterrir son lanceur pour une toute petite société autodidacte qui ne cesse de relever la barre de qualité de de bas coûts de la conquête spatiale qu'elle a fait renaître à elle seule. Un autre exploit!

BE GEEK ! Avec clubic