CES 2016 : Derrière ses vêtements imprimés en 3D, Sculpteo fait passer un message

Vidéo : L'entreprise française Sculpteo expose au CES des vêtements imprimés en 3D. Mais la startup ne souhaite pas se lancer dans le prêt-à-porter pour autant : l'idée est de mettre en valeur le potentiel de sa technologie.

Un gilet ou une jupe imprimée en 3D, c'est original et plutôt esthétique. Difficile cependant d'imaginer porter une telle tenue en permanence : « Vous pouvez vous asseoir, ça n'abîmera pas les objets imprimés mais ça ne se sera pas très confortable » avoue Clément Moreau, DG de Sculpteo. Si l'entreprise expose des tenues originales au CES, c'est surtout pour mettre en avant un nouveau matériau très souple, adapté à de nouveaux types d'impression.

Mais ce n'est pas le seul message que veut faire passer Sculpteo : l'impression 3D n'est pas une fin en soit, c'est plutôt une part de la créativité. Créer un objet entièrement en impression 3D est une chose, mais l'entreprise valorise ici l'apport de cette technologie dans d'autres domaines. Il peut s'agir de la mode, comme c'est le cas pour les vêtements imprimés ou les sacs à main accessoirisés, mais également de produits technologiques, comme le casque NightHawk qui intègre une pièce imprimée en 3D.

Plus souple, plus précise, plus variée : l'impression 3D selon Sculpteo a donc sa place un peu partout.

Modifié le 12/01/2016 à 11h35
Commentaires

Tous les commentaires

  • _riton_
    14/01/2016 13:58:47

    Le soucis avec sculpteo c'est le prix. Un simple cube de 5cm de côté c'est dans les 50?. Les DeLorean personnalisées seront disponibles : ? en format 10cm pour 59,99?? en format 15cm pour 175?? en format 20cm pour 362?

  • titwill
    13/01/2016 23:18:17

    Je trouve la vision de ce directeur très réaliste et intelligente.  L'impression 3D pour, soit, des productions de petits volumes, soit des pièces très complexes.  Bref, là où elle est la meilleure aujourd'hui. L'impression 3D étant encore, aujourd'hui, je penses, peu compétitive pour des gros volumes de production de pièces "simples", où les pièces moulées sont encore beaucoup moins chères à la pièce. En tous les cas, ça me semble plus réaliste, pour un business quotidien qui doit devenir rentable, de miser sur cette approche plutôt que sur l'impression d'aliments consommables du type "imprimez votre sandwich au jambon" (pour ça, il y a la R&D et la recherche fondamentale). Bravo à Sculpteo et continuez dans cette voie (tout en profitant de la recherche pour faire progresser vos gammes de produits).

BE GEEK ! Avec clubic