Les infos du jour à ne pas manquer (8/3/16)

Vidéo : Panne Numéricable, calcul insolite du nombre de morts sur Facebook, publicité déguisée sur Internet : les 3 news tech qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui, c'est tout de suite dans le 3'Tech !

Numéricable : un internaute accusé à tors

Les FAI disposent d'applications informatiques permettant de faire le lien entre une adresse IP et le détenteur d'un forfait Internet fixe. Malheureusement, chez Numericable, l'outil a été particulièrement défaillant. Ainsi, selon la CNIL, « lorsque l'application ne parvenait pas à associer une adresse IP à une personne, elle ne générait pas de message d'erreur et renvoyait par défaut à un même abonné ».

Résultat, la personne en question a été identifiée 1 531 fois pour délit de contrefaçon et inculpée 7 fois. Outre la HADOPI, le client a également été inquiété dans une affaire de pédopornographie. Les forces de police chargées de suivre le dossier se sont toutefois rendu compte que la récurrence des demandes était forte et ainsi put identifier le problème.

Après avoir eu confirmation de l'existence du dysfonctionnement, la CNIL adresse un avertissement public auprès de Numericable afin qu'il remédie à la situation. Une procédure de sanction à l'encontre de la société a également été engagée.

HADOPI : un internaute identifié 1531 fois à tort à cause de Numericable

Traque à la pub déguisée

Les services de la Répression des fraudes cherchent à mettre au clair la publication de certains « tweets ou messages sur des blogs » pouvant être favorables à une marque ou à un produit. Elle s'intéresse plus particulièrement à ces éléments lorsqu'aucune mention à un financement de la même marque ne figure sur ces publications.

L'idée n'est pas de mettre à l'index les éventuels partenariats signés par des YouTubeurs avec des marques. Lorsque ces opérations sont clairement identifiables comme étant des événements publicitaires, aucune critique ne sera soulevée par les autorités.

La Répression des fraudes scrute désormais les publications de certains YouTubeurs afin de déterminer si ces derniers indiquent clairement si leur contenu est le résultat d'un partenariat commercial. Dans le cas contraire, l'organisme estime que « la qualification de pratique commerciale trompeuse peut trouver à s'appliquer sous réserve de l'appréciation souveraine des tribunaux ».

Si les personnes visées sont reconnues coupables d'avoir conduit des pratiques commerciales trompeuses, elles encourent des peines allant jusqu'à 300 000 euros d'amende et/ou 2 ans d'emprisonnement.

Les YouTubeurs font-ils de la publicité déguisée ?

Facebook : bientôt plus de morts que de vivants

Un milliard et demi de personnes dans le monde, dont plus de 20 millions de Français ont un profil Facebook. En se basant sur cette croissance des utilisateurs du réseau social, leur âge et le taux de mortalité aux États-Unis, Hachem Saddiki, un statisticien à l'université du Massachusetts, a calculé qu'en 2098 il y aura plus de morts que de vivants sur le site créé par Mark Zuckerberg.

Un calcul biaisé puisque le statisticien a considéré que tous les profils des défunts seraient conservés. Par ailleurs, le taux de mortalité américain diffère du taux au niveau mondial. Mais il y a fort à parier que cet événement finira par arriver, et si ce n'est pas en 2098, ce sera plus tard. À moins que d'ici là, Facebook ne disparaisse.

En 2098, il y aura plus de morts que de vivants sur Facebook

Modifié le 08/03/2016 à 18h21
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic