Espace membre :
flechePublicité

// Windows Phone 8 : le test

Partager ce dossier

Publié par Stéphane Ruscher le Jeudi 15 Novembre 2012

2 ans après Windows Phone 7, son successeur Windows Phone 8 entend bien replacer Microsoft sur le devant de la scène des OS mobiles, en profitant d'une convergence avec Windows 8. Cette version va-t-elle enfin réussir son pari ?

Lumia920
Les OS mobiles et Microsoft, c'est une longue histoire, malheureusement traversée par un gros passage à vide, au cours duquel la firme de Redmond n'a pas su faire évoluer son Windows Mobile alors qu'Apple et Google s'appropriaient progressivement le marché des smartphones, déboulonnant les « historiques » au passage.

Avec Windows Phone 7, Microsoft revoyait entièrement sa copie avec un OS très prometteur, basé sur une interface novatrice et rafraichissante, que l'on osait encore appeler Metro à l'époque. Malheureusement, malgré de vraies qualités, Windows Phone 7 n'a pas pris, et la part de marché de Microsoft stagne aujourd'hui à un chiffre.

Windows Phone 8, malgré ses airs de mise à jour itérative, est en fait une nouvelle réécriture complète de l'OS, qui fait désormais noyau commun avec Windows 8. Ca n'est pas la seule similarité, les 2 systèmes partageant désormais une interface et des services semblables, tandis que quelques nouvelles fonctionnalités sont également de la partie.

Détaillons donc ces changements internes et fonctionnels dans notre test de Windows Phone 8, une nouvelle version qui pourrait enfin tenir pleinement la promesse de Microsoft…

Windows Phone 8 et Windows 8 : 1 noyau, 2 OS


La principale nouveauté de Windows Phone 8 est totalement invisible pour l'utilisateur : alors que l'interface (nous y reviendrons), se situe dans la droite lignée de Windows Phone 7, le système en coulisse est totalement différent : exit le noyau issu de Windows CE qui animait encore WP7. Windows Phone 8 intègre ce que Microsoft appelle le Shared Windows Core, à savoir tout simplement un tronc commun à Windows 8 et Windows Phone 8.

Windows Phone 8 Event


Concrètement, le noyau est partagé tandis que le système de fichiers, la couche réseau ou encore la partie graphique, la saisie, la lecture média ou encore l'audio disposent d'API communes.

Le développement d'applications subit lui aussi de gros changements, puisque Windows Phone 8 permet désormais d'utiliser C++ pour développer des applications et des jeux, en plus de C#, XAML ou HTML5.

Les conséquences peuvent être positives pour faciliter le portage d'applications entre Windows et Windows Phone, mais aussi pour attirer des développeurs, et notamment des éditeurs de jeux, ce qui était un peu le talon d'Achille de Windows Phone 7. Il est très tôt pour juger si ce sera le cas en pratique, mais on remarque déjà quelques portages rapides : Angry Birds Star Wars est sorti simultanément sur Windows 8 et Windows Phone 8. Un signe encourageant ?

Windows Phone 8 Angry Birds Star Wars


En revanche, ça ne signifie pas, pour autant, qu'une même application pourra fonctionner simultanément sur Windows 8 et Windows Phone 8. Logique, direz vous ? Oui et non ! Apple comme Google ont habitué les utilisateurs à avoir un même OS mobile sur smartphone et tablette. Microsoft, en revanche, a fait le choix de proposer un OS commun sur PC et tablettes, mais un système différent, même s'il intègre des technologies communes, sur smartphone. Il faudra donc espérer que les développeurs montent en puissance sur Windows Phone 8, mais aussi sur Windows 8/Modern UI pour espérer un écosystème d'applications cohérent d'un type d'appareil à l'autre.

En attendant, la plupart des applications Windows Phone 7 fonctionnent sous WP8 et sont proposées sur le Store. Certaines exceptions majeures sont tout de même à noter : nous n'avons pas pu trouver Spotify, par exemple, alors que l'application est toujours disponible pour Windows Phone 7. C'est là l'inconvénient de repartir d'une page blanche à chaque mise à jour significative : il y a toujours de la casse dans les premiers temps.

Spécifications techniques : enfin du nouveau !


Avec Windows Phone 7, Microsoft avait fait le pari de miser sur une approche médiane entre la maitrise hard/soft d'Apple et l'ouverture de Google, souvent synonyme de fragmentation. Continuer évidemment sur le modèle éprouvé de fournir un OS à des constructeurs partenaires, mais leur imposer des contraintes matérielles afin de limiter la fragmentation. Une très bonne idée en théorie, mais qui s'est vite heurtée à un mur : ces specifications n'ont pas bougé depuis l'annonce de Windows Phone 7, et on se retrouvait donc, il y a quelques mois, avec un Lumia 900 arborant un écran de 480x800 et un processeur simple cœur, des caractéristiques nettement en retrait par rapport à ses concurrents sous iOS ou Android.

Téléphone portable HTC Titan
nokia Lumia 900


Windows Phone 8 fait principalement sauter 2 barrières : l'OS permet enfin de gérer les processeurs multi cœurs, tandis que les résolutions prises en charge s'enrichissent de 2 nouveaux ratios : 1280x720, ce que l'on trouve sur la plupart des smartphones Android « XXL » (Galaxy S III, HTC One X, Galaxy Note II…), et un atypique 1280x768 que l'on retrouve sur le Nokia Lumia 920.

Nokia Lumia 920


Voilà qui devrait remettre Microsoft dans la course, même si en pratique, l'expérience de Windows Phone 7 n'a jamais souffert de ces caractéristiques limitées, l'OS étant justement optimisé pour s'en accomoder.

En contrepartie, Windows Phone 8 est réservé aux nouveaux terminaux : n'importe quel smartphone sorti avec Windows Phone 7 ou 7.5 est incompatible avec cette nouvelle version, même ceux sortis quelques semaines avant l'annonce, comme le Lumia 900 de Nokia. Ces terminaux devraient à terme disposer d'une version intermédiaire, Windows Phone 7.8, qui reprendra l'interface et certaines fonctionnalités. Néanmoins, à l'heure où nous écrivons ces lignes, Microsoft entretient toujours un flou sur les fonctionnalités et la date de sortie de cette mise à jour.


Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Demo technologique

Pivot Stickfigure Animator
Animer des figurines sur les articulations
3DMark 11
3DMark 11 : Télécharger 3DMark 11 la référence du benchmark pour DirectX 11 !
FurMark
Testez les limites de votre carte graphique avec un rendu de fourrure
3DMark Vantage
3DMark Vantage : Télécharger 3DMark Vantage la référence du benchmark pour DirectX 10 !
OdoPlus
Mesurer la distance parcourue par la souris et plus
ChaosPro
Générateur de fractales très complet et gratuit
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité