Patreon se lance dans le (micro)-prêt avec Patreon Capital

19 février 2020 à 17h50
0
Patreon

La plateforme de financement participatif Patreon se lance dans le prêt bancaire. Pas encore tout à fait une société de capital-risque, Patreon va proposer des avances de liquidités à ses créateurs, en échange, évidemment, d'un retour sur investissement.

Le site, qui a levé une totalité de 165 millions de dollars depuis sa création en 2013 et réuni chaque mois plus de 3 millions de contributeurs, ne précise pas encore quel sera le pourcentage de ces taux de crédits.


Patreon Capital, une avance de cash

Cette nouvelle fonctionnalité, qui prend le doux nom de « Patreon Capital », consistera essentiellement en une avance de liquidités envers ses créateurs. Pour rappel, Patreon permet à des internautes de faire un don régulier (mensuel, généralement) à leurs vidéastes, musiciens, photographes ou créateurs de contenus en ligne favoris.

Selon le site américain Hot Pod, premier à révéler la création de Patreon Capital, une douzaine de micro-prêts ont déjà été accordés. Les taux de ces crédits n'ont pas encore été révélés. En revanche, le site explique que l'un de ces prêts a été accordé au podcast Multitude - qui comptabilise à l'heure actuelle 311 « patrons » - pour une enveloppe de 75 000 dollars. Un retour sur investissement est attendu « dans les deux prochaines années » par Patreon Capital.

Solidifier le modèle économique de Patreon

La création de Patreon Capital et la mise en place de micro-prêts fait sens au vu des activités du site. Contrairement à une banque ou un fonds d'investissement, Patreon a accès à l'ensemble des données de créateurs sur son site - les revenus générés, ce qu'ils proposent comme bénéfices, la manière dont ils communiquent avec leurs abonnés, la régularité de leur contenu, etc. - sans voir besoin que ces créateurs ne soumettent la moindre information additionnelle. Par ailleurs, la plupart des utilisateurs du site produisent un contenu web qui ne nécessite pas forcément un large investissement financier dans les premiers temps.

Pour Patreon, c'est aussi l'occasion de solidifier et diversifier son modèle économique. « La réalité est que Patreon a besoin de construire de nouveaux business, de nouveaux services et de nouveaux axes de revenus dans le but de devenir un business pérenne », expliquait Jack Conte, co-fondateur et P.-D.G. de l'entreprise, lui-même musicien, dans une interview accordée à CNBC en janvier 2019.

Source : TechCrunch
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top