Surface Pro : la "vraie" tablette x86 de Microsoft

Logo Microsoft Surface
Il y a plus ou moins un an, Microsoft dévoilait Surface, sa première gamme de tablettes censée marcher sur les plates-bandes de l'emblématique iPad. Cette initiative pour le moins osée et caractérisée par Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, d'amorçage de pompe, était avant tout censée montrer aux partenaires de la firme la voie à suivre pour le développement de tablettes Windows 8. Du moins s'agit-il de la version officielle. Quoi qu'il en soit, il s'agissait d'une première dans l'histoire de Microsoft qui prenait le risque non négligeable de courroucer quelque peu ses partenaires.

Avec Surface, Microsoft propose pour le moment une gamme relativement simple composée de deux modèles : Surface RT animé par le tout nouveau système d'exploitation Windows RT et Surface Pro mû par le classique Windows 8. Surface RT a été lancé à l'automne dernier, au même moment que Windows 8. À l'époque, nous n'avions pas été convaincus par la tablette (Microsoft Surface : le test) dont l'architecture ARM, dans l'air du temps, lui conférait certes l'autonomie et la légèreté recherchées, mais dont le système d'exploitation était clairement immature sans parler des ennuyeux problèmes de performances.

Presqu'un an après son annonce, et pas loin de trois mois après son lancement américain, Microsoft propose sur le sol français, la Surface que nous n'attentions plus : Surface Pro, autrement dit la version x86 de sa tablette animée cette fois-ci par le vrai Windows 8. Cette Surface sera-t-elle la bonne ?

Surface Pro2


Surface Pro : entre tablette et PC


D'emblée, avant d'aborder les questions techniques ou de design, il nous faut revenir sur le positionnement un rien délicat de Surface Pro. Puisqu'elle tourne sous Windows 8, le système est compatible avec l'ensemble des applications et périphériques Windows. Il est donc possible d'installer son Photoshop ou encore Steam et Origin par exemple. L'utilisateur PC sera inévitablement séduit par cet aspect, alors que le format de Surface Pro lui confère le statut de tablette. Un statut délicat à manier. Car dès que l'on parle de tablette, la référence qui s'impose est l'iPad et forcément face à l'iPad, Surface Pro n'est peut-être pas en mesure de lutter comme nous le verrons plus avant. Du coup, Surface Pro colle bien à l'esprit de compromis de Windows 8 puisque nous sommes en définitive en présence d'un ordinateur portable dans un format de tablette. Un critère à garder en tête alors que nous progresserons dans notre test.

Microsoft Surface Pro 3 : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Surface Pro4
Modifié le 26/09/2017 à 16h56
Commentaires