Sauvegarder simplement ses documents localement - Guide

Une sauvegarde, pourquoi, pour qui, comment ?


Fort de ces différents critères, supports et méthodes d'archivage, nous avons à notre disposition à la fois un large panel de possibilités et un minimum de règles à respecter afin d'effectuer notre sauvegarde. Chaque utilisateur doit pouvoir y trouver son compte, et chaque situation doit pouvoir trouver une solution adaptée. Dans le tableau suivant, nous avons tenté de répondre aux besoins les plus basiques, pour vous indiquer quelles solutions nous préconisions dans des cas très simples mais qui concernent la majorité d'entre vous.

Type de fichiers Fréquence de sauvegarde Support de stockage Type de sauvegarde Paramètres d'archivage Risques éventuels
Musique Elle va dépendre de la fréquence avec laquelle vous acheter de la musique... Le disque dur externe sera probablement le meilleur choix, l'avantage étant de pouvoir transporter une quantité de fichiers musicaux importante. La sauvegarde incrémentale parait adaptée à ce genre de collection qui varie très peu. Compresser ces fichiers sera sans effet, les fichiers audios possédant déjà une taille optimisées. Ce type de sauvegarde est plutôt sûr, le support l'est également.
Vidéos Selon la place que vous possédez en stockage interne, mieux vaut attendre d'accumuler un certain nombre de fichiers videos. Souvent très volumineux, les fichiers vidéos gagnent à être gravé sur des DVD, ne serait ce que pour le visionnage sur des platines adaptées. Une sauvegarde sur support amovible sera toujours une sauvegarde complète ... Pour une facilité de lecture, la compression de ces fichiers serait une erreur. Le risque ici c'est la rayure ... pensez à bien protéger vos CD/DVD.
Photos Tout comme pour les fichiers audios, tout dépend de l'évolution de votre collection. Les CD/DVD feront l'affaire, même si un disque dur externe permettra un accès plus rapide en cas de recherche des fichiers. Ici aussi, la sauvegarde incrémentale fera ses preuves en terme de rapidité et d'efficacité. Mêmes remarques que pour les fichiers audios et vidéos. Ici aussi, le risque de perdre ses données est minime sans erreur grossière de votre part.
Bureautique C'est le nerf de la guerre : mieux vaut sauvegarder ces fichiers le plus souvent possible, ne serait ce que pour les restaurer en cas d'erreur de manipulation. Selon le nombre de fichiers, les CD/DVD conviendront parfaitement, avec une gravure multisessions. Cas particuliers pour ces types de fichiers ; mieux vaut faire différents archivages complets pour éviter toutes mésaventures. La compression s'avère en revanche ici souvent utile, d'une part pour rassembler certains fichiers, d'autre part pour gagner une place non négligeable. En veillant à bien conserver les anciennes archives, tout doit bien se passer ...


Notez que nous avons exclu les Clés USB des supports de stockage recommandés, ces outils servant plus au transport qu'à l'archivage de données à long terme. Toutefois, pour des fichiers n'excédant pas une certaine taille, la clé USB peut se révéler un support fiable et discret. De plus, une règle de prudence élémentaire consiste à séparer dans la mesure du possible les supports de sauvegarde du reste du matériel informatique, en cas de vol notamment. Enfin précisons que ce tableau n'est pas une référence ultime, et que chacun est libre d'adapter ces conseils à ses besoins et possibilités.

Pour mettre en œuvre ces différentes opérations, nous avons choisi de vous initier à deux logiciels tout à fait adaptés à la création de sauvegarde que sont Cobian Backup et SyncBack.
Modifié le 12/05/2016 à 09h01
Commentaires