le mercredi 04 juin 2014

Microsoft Research présente le Permacoin une alternative au Bitcoin

Les ingénieurs de Microsoft Research ont publié leur propre vision de la crypto-monnaie et proposent ainsi le système Permacoin visant à sensibiliser chacun sur la sécurité des données.

logo microsoft research sq gb
En collaboration avec le département de cybersécurité de l'Université du Maryland et l'Université Cornell Tech de New York, Microsoft Research a conçu le Permacoin, une crypto-monnaie un peu spéciale avec une approche bien différente de celle du Bitcoin.

Microsoft explique que la création de Bitcoins par les mineurs se traduit d'une part, par de lourds investissements en équipements informatiques nécessaires à la résolution d'algorithmes, mais également par une forte consommation d'électricité. Microsoft Research estime ainsi qu'environ 80 millions de dollars ont été dépensés spécifiquement pour le bitcoin mining.

Avec Permacoin, le système propose à chacun de mettre à disposition un espace de stockage permettant de répliquer les données d'un serveur de manière décentralisée. Le chercheur Andrew Miller explique ainsi qu'une société peut disposer de plusieurs serveurs répliquant les données sur différentes zones géographiques. Toutefois, non seulement tous ces serveurs sont rattachés à une seule société mais aussi, si le stockage n'est pas cher, la restauration est parfois onéreuse. Microsoft Research rappelle que l'année dernière un incident avait causé la fermeture de la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis.

Outre ce stockage décentralisé, les ingénieurs ont mis en place un mécanisme de validation des données qui sont répliquées. Ainsi, quelques octets sont prélevés de manière aléatoire sur la masse de stockage de l'utilisateur afin de s'assurer qu'ils correspondent bien à la source. En outre, l'usage d'une clé chiffrée empêcherait les participants de stocker ces données sur un espace Web.

Les participants au programme Permacoin seraient en mesure de choisir le type de données qu'ils souhaitent héberger mais pas de sélectionner le contenu en détail. Ils obtiendraient alors une compensation en fonction de la capacité de stockage mise à disposition pour opérer la sauvegarde, qu'il s'agisse d'une simple clé USB de 2 Go ou d'un disque externe de 1 To.

Retrouvez tous les détails techniques de Permacoin sur ce fichier (PDF).

Pour aller plus loin

Commentaires