Avis Microsoft OneDrive (2021) : la meilleure intégration dans Windows et Office

03 mars 2021 à 12h00
4

Anciennement appelé SkyDrive, OneDrive est le service de stockage cloud de Microsoft. Développé dans un premier temps exclusivement pour Windows et feu Windows Phone, il s’est par la suite ouvert aux principales autres plateformes. Outre une formule gratuite, l’éditeur propose des offres payantes n’incluant rien d’autre que sa fameuse suite bureautique Microsoft 365.

OneDrive
  • Intégration native dans Windows et Office
  • Partage, collaboration et productivité
  • Interface web
  • Gestion des photos
  • Tarifs
  • Espace de stockage gratuit
  • Dossiers de sauvegarde imposés
  • Pas de sécurité de bout en bout
  • Confidentialité
  • Serveurs basés aux Etats-Unis (comptes gratuits)

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Microsoft OneDrive a été lancé bien avant Google Drive ou Apple iCloud. Créé en 2007, le service de sauvegarde et synchronisation en ligne de Microsoft est en effet l’un des pionniers du marché. Comme la plupart des services de la firme de Redmond, il a changé plusieurs fois de nom au cours de son histoire. Nommé dans un premier temps Windows Live Folders, il a ensuite été rebaptisé Windows Live SkyDrive, puis SkyDrive, et enfin OneDrive en 2014. Les principaux atouts de OneDrive résident dans son intégration profonde dans Windows et de la suite bureautique Microsoft 365. Le service de stockage met particulièrement l'accent sur le partage de contenus, la collaboration en ligne, ainsi que la productivité.

OneDrive fût un temps l’un des services cloud les plus généreux du marché en offrant un espace de stockage gratuit de 25 Go. Au grand dam des fidèles de la première heure, l’éditeur a réduit cet espace à 15 Go en 2012 et supprimé au passage le bonus « Pellicule » qui permettait de stocker gratuitement jusqu’à 15 Go de photos supplémentaires. Malgré la grogne des utilisateurs, l'éditeur diminue encore cet espace de stockage à 5 Go fin 2015. Les abonnés à Microsoft 365 qui bénéficiaient quant à eux d’un stockage illimité via OneDrive ne sont pas épargnés par cette purge et ont vu leur espace restreint à 1 To. Depuis ces modifications, les plans de OneDrive comme son nom sont restés identiques.

Infrastructure et sécurité

Au fil du temps, le géant de Redmond a développé sa propre infrastructure et ouvert des datacenters un peu partout dans le monde. Outre un siège social à Paris, Microsoft possède plusieurs datacenters en France. Toutes les données des clients français abonnés à Office 365 (rebaptisé Microsoft 365) seraient stockées dans l’hexagone. En ayant plusieurs datacenters, le service peut assurer à la fois le stockage et la redondance des données.

La localisation des données des comptes OneDrive gratuits n’est en revanche pas précisée. Jusqu’à preuve du contraire, celles-ci seraient toujours stockées aux États-Unis où Microsoft possède le plus gros de son infrastructure. Cela signifie que les utilisateurs sont soumis aux lois américaines qui autorisent les autorités à accéder à leurs contenus. Le niveau de sécurité de OneDrive est plus ou moins identique à celui de Dropbox ou Box. Seuls les comptes personnels et professionnels associés à Microsoft 365 bénéficient des options de sécurité avancée.

Les transferts sont sécurisés via le protocole SSL/TLS, tandis que les fichiers au repos sur le cloud sont protégés par un cryptage de haut niveau AES-256. Les communications entre les serveurs et entre les datacenters sont elles aussi protégées en SSL/TL et chiffrées AES-256. OneDrive n’applique toutefois pas un chiffrement de bout en bout. À l’instar de Dropbox, Microsoft possède les clés qui permettent d'accéder aux données des utilisateurs. Un problème que l’on retrouve malheureusement avec la majorité des services cloud américains.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

En cas d’attaque malveillante, OneDrive envoie automatiquement une notification pour alerter les utilisateurs. Ils ont alors un délai de 30 jours pour restaurer les fichiers compromis depuis n’importe quel appareil connecté, et changer leur mot de passe. Un très bon point pour lutter notamment contre les ransomwares. Depuis 2019, le service intègre un Coffre-fort permettant d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire pour protéger ses documents sensibles. Les fichiers sont chiffrés localement via BitLocker. L’ouverture du Coffre-fort nécessite une authentification à double facteur : un code de sécurité à valider via un email ou un SMS.

Pour une sécurité accrue, l’éditeur propose une application d’authentification (Android et iOS) baptisée « Authenticator » qui permet d’ouvrir son compte Microsoft et le Coffre-fort par le biais de l’identification biométrique. Seul bémol, les utilisateurs gratuits et ceux disposant d’un compte de 100 Go (sans Office 365) peuvent enregistrer seulement 3 fichiers. Les abonnements supérieurs ont la possibilité de stocker des fichiers jusqu’à la limite de leur espace de stockage en ligne.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Fonctionnalités

Les principaux atouts de OneDrive résident dans l’intégration profonde dans Windows 10 et Microsoft 365. Installé par défaut dans Windows 10, il suffit de posséder ou d’ouvrir gratuitement un compte Microsoft (Outlook, Hotmail, Live…) pour pouvoir profiter ensuite de la galerie de services de l’éditeur, dont OneDrive. En plus d’un interface web très réussie, le service de synchronisation offre désormais une large couverture multiplateforme avec de remarquables applications bureau et mobiles Android, iOS, macOS et Xbox. Outre un espace de stockage de 5 Go gratuit, tous les utilisateurs peuvent profiter des outils web et mobiles d’Office (Word, Excel, PowerPoint…) via leur compte Microsoft en ligne ou les applications mobiles.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Au fil des années, Microsoft est parvenue à offrir une expérience unifiée sur toutes les plateformes. La partie bureautique fourmille de possibilités pour collaborer directement sur des documents en ligne, visualiser en temps réel les modifications effectuées par les différents contributeurs. Un abonnement à Microsoft 365 Personnel, Famille ou Entreprise décuple encore les possibilités et permet de tirer le meilleur profit de la suite bureautique et sa myriade d’outils de productivité, de partage et de collaboration en temps réel.

Fini les risques de perdre un fichier de travail, il est possible de télécharger Office sur son ordinateur et de créer et modifier des documents directement au sein de l’espace de stockage de OneDrive. Les fichiers sont enregistrés par défaut sur OneDrive, si bien que l’on peut commencer à travailler sur un document au bureau, et le reprendre plus tard à la maison, par exemple. L’historique des versions est disponible durant une période de 30 jours pour tous les utilisateurs.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Il est possible de partager des dossiers ou des fichiers et spécifier des droits de lecture et de modification via les applications ou l’interface web, y compris avec des personnes qui n’ont pas de compte Microsoft. Le service crée un lien qu’il suffit ensuite d’envoyer par email, par chat ou des réseaux sociaux. Un abonnement est en revanche requis pour pouvoir définir une date d’expiration ou encore instaurer un mot de passe. Parmi les fonctionnalités phares de OneDrive figure également la gestion photo et vidéo. Le service cloud gère jusqu’à 320 types de documents (avec aperçu des fichiers), dont les différents formats de photos et de vidéos. Grâce à des technologies d’intelligence artificielle, ces dernières sont automatiquement taguées et regroupées par similitudes (portraits, animaux, bâtiments, nature…).

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Les applications web et mobiles de OneDrive mettent particulièrement en valeur les photos et les vidéos qui sont affichées sous forme de vignettes. Quelques clics suffisent pour créer des albums, les partager, lancer un diaporama, ou encore afficher les photos en plein écran ou lancer une lecture vidéo. Comme Google Photos, OneDrive fournit les données EXIF enregistrées par l’appareil photo ou la caméra. Les applications mobiles disposent également d’une option permettant de télécharger automatiquement toutes les photos et vidéos prises avec un smartphone ou une tablette. Le service de Microsoft peut faire également office de lecteur audio sur le cloud.

OneDrive © OneDrive
OneDrive © OneDrive
Application mobile de OneDrive
OneDrive © OneDrive

Sauvegarde et synchronisation

À l’instar de Dropbox, tous les dossiers et fichiers ajoutés dans le dossier de synchronisation OneDrive sur le disque dur de l’ordinateur sont synchronisés automatiquement sur les serveurs de Microsoft. Grâce à la fonction « Fichiers à la demande », le service de stockage permet d’économiser de l’espace de stockage sur ses différents appareils. Seules les métadonnées des fichiers sont en réalité stockées par défaut en local. Les fichiers sont téléchargés uniquement en cas de besoin lorsqu’ils sont ouverts. Il est toutefois possible de désigner les dossiers et fichiers que l’on souhaite conserver sur son appareil en faisant un clic droit et en sélectionnant « Toujours conserver sur cet appareil ».

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Sur les applications mobiles, une option de synchronisation hors-ligne permet de s’assurer de toujours pouvoir accéder à un dossier ou un fichier même en cas de coupure réseau. Soulignons également la synchronisation différentielle qui synchronise uniquement les parties modifiées des fichiers déjà téléchargés sur le cloud. Microsoft a beaucoup amélioré ses technologies de synchronisation, mais il n’est toujours pas à la hauteur de Dropbox dans ce domaine. Les données ne sont notamment pas compressées avant leur envoi, et OneDrive ne prend toujours pas en charge la synchronisation via le réseau local.

C’est particulièrement contraignant lorsqu’on souhaite partager par exemple un gros dossier sur plusieurs appareils connectés au même réseau. Au lieu d’être synchronisé via le réseau, le dossier est téléchargé d'abord sur les serveurs de Microsoft avant d’être envoyé vers chaque machine. Lors de nos tests avec une connexion en fibre optique, OneDrive a mis 1,23 minute pour télécharger complètement un fichier de 1,50 Go sur le cloud, contre 1,05 minute sur Dropbox, ou 46 secondes sur Google Drive.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Le client bureau dispose d’une fonction de sauvegarde incluant des répertoires prédéfinis : « Bureau », « Documents », et « Images ». Une fois sélectionnés, tous les fichiers nouveaux et existants sont automatiquement ajoutés à OneDrive. Microsoft fait malheureusement l’impasse sur la sauvegarde sélective permettant de sélectionner différents dossiers et lecteurs internes, externes ou réseau. Une fois configurée, la sauvegarde a néanmoins le mérite de fonctionner en tâche de fond de manière complètement transparente pour l’utilisateur.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Les offres de OneDrive

L’offre gratuite de OneDrive comprenant 5 Go de stockage fait un peu pâle figure face à celles de Google Drive (15 Go) ou MEGA (15 Go extensibles). La force de OneDrive est d'être préinstallé sur tous les ordinateurs Windows 10. Comme iCloud sur macOS, cette intégration native dans le système offre un grand confort d'utilisation. C’est d’autant plus vrai pour les comptes payants qui incluent en sus la suite bureautique Microsoft 365. Avec un ticket d’entrée à seulement 7 € par mois avec 1 To de stockage, Microsoft se positionne de façon très agressive sur le marché du cloud. Voici en détail les différentes formules :

  • One Drive Standalone : 2 €/mois, 100 Go de stockage
  • Microsoft 365 Personnel : 7 €/mois/1 To de stockage/Office 365/1 utilisateur
  • Microsoft 365 Famille : 10 €/mois/6 To/Office 365 + Skype/6 utilisateurs
  • Microsoft 365 Business Basic : 5,10 € HT/mois par utilisateur/1 To par uti./Office 365 + Teams
  • OneDrive Entreprise (plan 1) : 4,20 € HT/mois par utilisateur/1 To par utilisateur
  • OneDrive Entreprise (plan 2) : 8,40 € HT/mois par utilisateur/stockage illimité
  • Microsoft 365 Business Standard : 12,60 € HT/mois par utilisateur/1 To/Office 365 + Teams + SharePoint + Exchange

Microsoft propose un large éventail de forfaits pour les particuliers et les entreprises. Les plans qui combinent une espace de stockage à la suite bureautique sur Windows, Mac, Android et iOS offrent un excellent rapport qualité/prix. A noter que seule la version Microsoft 365 Famille bénéficie d’une offre d’essai de 30 jours. Les autres formules OneDrive sans la suite logicielle pour les particuliers sont en revanche bien moins attractives que celles de MEGA, Drobpox ou pCloud. Les plans destinés aux entreprises s’avèrent très similaires à ceux de Google Drive tant en termes de prix, que de capacité de stockage.

Microsoft OneDrive 2021 © OneDrive 2021

Conclusion

OneDrive constitue l’une des meilleures solutions pour les utilisateurs de PC. Son interface web figure par ailleurs parmi les plus complètes et conviviales du marché que cela soit pour la gestion des documents et des contenus multimédias, ou encore le partage de fichiers et la collaboration en temps réel. S’il ne démérite pas sur les autres plateformes avec ses remarquables clients Mac, Android et iOS, son utilisation n’y est toutefois aussi transparente que celle de Dropbox. Microsoft a beaucoup amélioré ses technologies de synchronisation, mais il fait toujours l’impasse sur la compression des fichiers pour les transferts, ainsi que la synchronisation via le réseau local.

Les principaux problèmes de OneDrive sont les mêmes que la plupart des géants du cloud basés aux États-Unis. Dépourvu de cryptage de bout en bout (sans connaissance), l’éditeur ainsi que les autorités qui en feraient la demande peuvent accéder aux données stockées sur les comptes des utilisateurs. OneDrive possède néanmoins de nombreux points positifs et ses offres pour les particuliers incluant la suite Office demeurent parmi les plus attractives du marché.

OneDrive

8

Parfaitement intégré dans Windows et Office, OneDrive offre de puissants outils de collaboration en temps réel ainsi que des outils de partage très simples d'utilisation. A l'usage, il s'avère toutefois moins performant que Dropbox ou Google Drive, et il ne permet pas la sauvegarde sélective. Avec seulement 5 Go de stockage offerts, le plan gratuit n'est pas le plus attractif du marché. Microsoft frappe toutefois très fort avec son offre à 7 €/mois combinant un stockage de 1 To à la suite bureautique Microsoft 365.

Les plus

  • Intégration native dans Windows et Office
  • Partage, collaboration et productivité
  • Interface web
  • Gestion des photos
  • Tarifs

Les moins

  • Espace de stockage gratuit
  • Dossiers de sauvegarde imposés
  • Pas de sécurité de bout en bout
  • Confidentialité
  • Serveurs basés aux Etats-Unis (comptes gratuits)

Journaliste depuis vingt ans, je ne me lasse pas d’explorer la planète techno à la recherche des dernières innovations. De Paris, à Vegas, e...

Journaliste depuis vingt ans,...

Lire d'autres articles
Lire d'autres articles
Modifié le 07/05/2021 à 16h21
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page