Avis Syncplicity : la solution de synchronisation/partage la plus simplifiée du marché ?

25 février 2022 à 10h47
2

Syncplicity est un service de partage et de synchronisation de fichiers, permettant à la fois le transfert et la sauvegarde de ces derniers sur plusieurs plateformes, qu’il s’agisse d’un ordinateur (PC, MAC), d’un mobile (Android, iOS) ou encore du cloud. Il offre ainsi une méthode simple pour profiter et potentiellement faire profiter de ses dossiers personnels et professionnels où que l’on se trouve, notamment grâce à cette dimension multiplateforme. Fondé en 2008, le logiciel est-il toujours aussi intéressant aujourd’hui, surtout face à une concurrence de plus en plus imposante ?

Syncplicity
  • Probablement le service le plus simple d’utilisation dans le domaine
  • Fonctionne automatiquement en arrière-plan
  • Accessible partout, tout le temps
  • Pas de partage de fichier seul (il doit être mis dans un dossier au préalable)
  • Une vitesse de transfert en deçà de ce qui se fait ailleurs

Cela fait déjà plusieurs années que des services tels que Google Drive, Dropbox ou iCloud font partie des références dans le domaine du stockage/partage en ligne. Pour autant, certains autres logiciels plus confidentiels ne sont pas en reste dans le domaine, et offrent des solutions différentes, originales et parfois plus sophistiquées. Parmi elles, on compte notamment Syncplicity, un service particulièrement simple d’utilisation, qui rend le backup et la synchronisation accessible à tous, même les néophytes du domaine.

Pourquoi utiliser un logiciel de synchronisation comme Syncplicity ?

Au même titre qu’un GoodSync, Syncplicity fait partie des vétérans dans le domaine du stockage et de la sauvegarde en ligne. Le service est en effet lancé auprès du public dès 2008, avant de subir de nombreux changements. En 2012, l’entreprise responsable du logiciel a été rachetée par EMC Corporation en 2012, puis revendue à Skyview Capital en 2015. Puis, depuis 2017, c’est la société américaine de softwares d’entreprises Axway qui détient le service.

Syncplicity © Axway

Pas mal de bouleversements donc depuis une dizaine d’années, et malgré tout Syncplicity reste une des solutions les plus intéressantes lorsque l’on parle de stockage, partage, sauvegarde et transfert de données. L’idée est de permettre à l’utilisateur de bénéficier grâce à Syncplicity d’un accès à tout moment à ses fichiers (lecture, édition, transfert) en passant par diverses plateformes différentes (mobile, ordinateur, cloud).

Fonctionnalités

Avec l’avènement du télétravail, le fait de jongler entre plusieurs ordinateurs devient une pratique de plus en plus importante. En parallèle, le risque de voir ses dossiers enregistrés dans des versions différentes devient de plus en plus grand. Surtout si l’on travaille à plusieurs sur le même dossier ou le même fichier. Pour tout gérer, il est donc recommandé de passer par une solution de synchronisation et de sauvegarde de fichiers comme celle proposée par Syncplicity. 

Le service d’Axway permet ainsi à ses utilisateurs de sauvegarder ses fichiers et dossiers par lots ou simplement en sélectionnant ceux que l’on souhaite partager sur le cloud. On peut par ailleurs directement accéder à ces dossiers à partir de n’importe quel ordinateur ou mobile connecté au web.

Syncplicity © Axway

La synchronisation fait également partie des grandes qualités de Syncplicity : dès lors que l’on désigne un dossier ou un fichier comme synchronisable, ce dernier est automatiquement mis à jour sur le serveur cloud du logiciel (et donc parallèlement sur tous les autres appareils sur lesquels Syncplicity est installé) dès qu’il est modifié. Par ailleurs, si telle ou telle donnée est victime d’une fausse manipulation, elle peut être restaurée à un état précédent grâce à un historique des versions passées très pratique.

Le grand avantage de Syncplicity réside dans sa simplicité d’utilisation : là où d’autres services demandent un suivi régulier des opérations via le logiciel, Syncplicity s’occupe de tout, seul, sans manipulation nécessaire. En effet, il agit en arrière-plan, avec un accès à ses fonctionnalités via la barre de tâches. Autrement dit, il marche en permanence, transfère les fichiers choisis de manière automatique, et l’utilisateur n’a pas réellement besoin d’y penser ou de passer par une interface quelconque pour profiter de ses effets au quotidien.

Compatibilité

Syncplicity est un logiciel SaaS (Software as a Service), c'est-à-dire qu’il est accessible par de nombreux moyens. Compatible avec les principaux systèmes d’exploitation (Windows, Mac), il est également disponible sur mobile (iOS, Android), et l’on peut y accéder en passant par un navigateur web (Google Chrome, Brave, Firefox, etc). 

La version mobile permet par ailleurs d’ouvrir et de modifier des documents Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint, etc) ou encore d’annoter des PDF, ce directement via l’application.

Syncplicity © Axway

Autrement dit, le service d’Axway est fait pour être accessible un peu partout, et à n’importe quel moment. C’est tout l’intérêt derrière le fait de pouvoir utiliser le logiciel via navigateur. L’utilisation est donc simple et possible à distance, que l’on emploie une tablette, un smartphone ou un ordinateur : bref, n’importe quel terminal qui peut accéder à internet. Cette grande accessibilité est assurément un des plus gros points forts parmi l’offre proposée par Syncplicity.

On regrette néanmoins qu’à l’heure actuelle, il ne soit toujours pas possible de stocker les données synchronisées sur un module externe, comme un disque dur ou une clé usb par exemple. Il s’agit en effet là d’une feature disponible chez d’autres logiciels du même genre, qui permet d’avoir un accès direct à ses données même en mode hors-ligne.

Sécurité

Lorsque l’on parle de synchronisation, sauvegarde, transfert de données, l’aspect sécurité fait immédiatement partie des informations les plus importantes à prendre en compte pour choisir son service de prédilection. En termes de sécurité, Syncplicity propose un cryptage des fichiers via le standard de chiffrement AES-256, actuellement un des moyens les plus sécurisés et sûrs sur le marché de protéger ses données. Par ailleurs, les utilisateurs peuvent supprimer du contenu à distance si un appareil contenant des fichiers sensibles est perdu ou volé par exemple.

Syncplicity permet également de mettre en place des mots de passe spécifiques pour protéger des données (mots de passe que l’on peut ensuite partager aux personnes qui recevront ces dernières). Le même système est par ailleurs utilisé pour partager des fichiers lourds via les Secure Shared Links : l’utilisateur peut gérer à distance les autorisations d’accès à ces liens.

Ainsi, s’il existe toujours un véritable risque de voir des informations stockées sur le cloud piratées, Syncplicity prend toutes les mesures nécessaires pour minimiser au maximum ledit risque. Ce faisant, le logiciel reste une valeur sûre et un bon moyen de protéger ses données sans avoir à trop se poser de questions sur leur sécurité.

Utilisation/tarifs

Utilisation

Pour télécharger Syncplicity, il suffit de se rendre sur Syncplicity Pricing - Content Collaboration Platform. Puis, une fois que l’on a choisi l’option “Free”, il faut ensuite se créer un compte (une étape indispensable malheureusement). L’installation s’effectue directement sur l’ordinateur une fois les différentes explications lues par le lecteur. Une fois que Syncplicity est lancé, on comprend que le logiciel ne fonctionne pas de la même manière que la plupart des autres services du genre. 

En effet, le logiciel marche ici en arrière-plan. Pour accéder à son interface, il faut se rendre sur la barre des tâches de son ordinateur, puis choisir parmi les différents onglets proposés. L’onglet “Gérer” permet par exemple d’accéder à l’interface Desktop de Syncplicity, afin d’accéder à tous les dossiers et données synchronisées (pour ensuite les modifier, les supprimer, etc). L’onglet “Récent” offre la possibilité de suivre l’historique des modifications de fichiers ou des transferts de ces derniers. L’onglet “En Ligne” permet quant à lui d’accéder directement à l’interface Web de Syncplicity, pour gérer ses données sur le cloud. Il sera important d’être connecté au site Syncplicity pour pouvoir y accéder. L’onglet “Syncplicity” offre un accès direct aux dossiers créés par l’application.

Syncplicity © Axway

Enfin, l’onglet “Paramètres” permet de modifier tout un tas de fonctionnalités proposées par l’application. Par exemple, on peut décider de supprimer les notifications, de dissocier un appareil, de gérer les limites de la bande passante, ou choisir d’exclure un certain type de fichiers, voire même vider le cache SyncDrive pour gagner de l’espace sur son ordinateur. On peut également avoir un accès direct à la limite de stockage sur le cloud, pour ne jamais la dépasser.

Par son utilisation automatique en arrière-plan (c’est à dire que les fichiers se modifient d’eux-mêmes sur tous les terminaux synchronisés s’ils sont modifiés sur une seule source), Syncplicity porte extrêmement bien son nom : une fois le logiciel installé et les premières dispositions prises, l’utilisateur n’aura potentiellement plus à s’occuper du service. Il n’a qu’une chose à faire : le laisser travailler en arrière-plan.

Cette qualité d'expérience et cette simplicité d’utilisation viennent par ailleurs avec un défaut principal : la vitesse d’exécution. En effet, si le processus de sauvegarde et de synchronisation ne vient pas ralentir l’ordinateur, c’est parce qu’il n’utilise pas trop de bande passante. Il peut donc prendre plus de temps que la normale pour transférer un fichier d’un appareil à l’autre, ou même du cloud à un terminal physique. Ainsi, il faudra parfois patienter plusieurs minutes pour un transfert, en fonction évidemment de la taille des datas transférées. Si l’on ajoute à cela le fait que Syncplicity n’a pas de limite dans la taille des dossiers à transférer (dans la limite des 10 Go pour la version gratuite cependant), cela peut finalement prendre un sacré bout de temps.

Tarifs

Plusieurs options d’utilisation sont proposées aux utilisateurs, en fonction du prix qu’ils sont prêts à mettre dans le logiciel. Ainsi, pour se faire une bonne idée des fonctionnalités de Syncplicity, il est possible de l’utiliser de manière totalement gratuite, grâce à la version free, qui donne un accès à 10 Go de stockage sur le cloud. Cette version est cependant limitée par bien des aspects : par exemple, elle ne permet pas l’emploi de SyncDrive, le File Locking, et ne fournit que le strict minimum des fonctionnalités liées à la sécurité. C’est donc l’option la plus simple et la moins onéreuse d’utiliser Syncplicity, mais certainement pas la plus complète.

Pour un usage personnel un peu plus fourni, il est possible de débourser 60€ par an, et d’avoir accès à la version individuelle premium. Cette dernière permet d’utiliser jusqu’à 100 Go de stockage sur le cloud, la synchronisation de fichiers entre plusieurs appareils (de manière illimitée), de profiter d’un usage de bande passante illimité, de synchroniser des documents peu importe leur taille. C’est l’option privilégiée par tous ceux qui emploient beaucoup le backup de données, mais dans un espace personnel et non-professionnel.

Syncplicity © Axway

Syncplicity offre également plusieurs options de tarifs pour les professionnels : l’édition Business par exemple est accessible pour 60 € par mois (et par utilisateur), pour un minimum de trois personnes en même temps. Autrement 180€ en tout si l’on est à 3 sur le compte. Cette option offre un accès à 300 Go + 5 Go par utilisateur de stockage sur le cloud. Cette version permet toutes les fonctionnalités de l’offre payante individuelle, tout en permettant plusieurs nouveautés, comme la possibilité de supprimer les données d’un appareil à distance par exemple. Enfin, Syncplicity s’adresse également aux entreprises, avec une offre pour plus de 25 utilisateurs à la fois. Le prix de cette offre dépend évidemment du nombre d’employés qui utilisent le logiciel. 

Dans l’ensemble, Syncplicity permet avec ses offres diverses d’attirer tout un tas de clients potentiels aux aspérités différentes. Ceux qui recherchent une expérience simple et qui ne nécessitent pas d’un immense espace sur le cloud se contenteront sans aucun problème de la version gratuite. Les vétérans du domaine se tourneront quant à eux plutôt vers l’offre payante individuelle et ses 60€ par an. Dans l’ensemble, l’offre de Syncplicity entre directement dans les standards du marché. 

Syncplicity

8

Syncplicity a beaucoup d’arguments à faire valoir en sa faveur. Le service fait partie des plus simples à appréhender sur le marché, et il offre une version gratuite qui permet de se faire un véritable avis de fond sur les fonctionnalités proposées par le logiciel. Sauvegarde, transfert, synchronisation, le tout en arrière-plan ? C’est une méthode qui parlera à ceux qui n’ont pas forcément un attrait quelconque envers ces mécaniques. Sans compter que Syncplicity est accessible absolument partout grâce à sa compatibilité avec les navigateurs Web et les smartphones. On regrettera cependant sa relative lenteur lors des transferts et le fait que l’on ne puisse pas partager de fichier seul.

Les plus

  • Probablement le service le plus simple d’utilisation dans le domaine
  • Fonctionne automatiquement en arrière-plan
  • Accessible partout, tout le temps

Les moins

  • Pas de partage de fichier seul (il doit être mis dans un dossier au préalable)
  • Une vitesse de transfert en deçà de ce qui se fait ailleurs

Sécurité 8

Interface/Confort d'utilisation 8

Fonctionnalités 7

Tarifs/offre 9

Source : Axway, Syncplicity

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Bombing_Basta
Open-source, gratuit, décentralisé, chiffré TLS de bout en bout, données perso qui restent perso, disponible sur quasiment tous les OS : syncthing<br /> fr.wikipedia.org<br /> Syncthing<br /> Pages pour les rédacteurs déconnectés en savoir plus<br /> Cet article ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (avril 2016).<br /> Pour améliorer la vérifiabilité de l'article ainsi que son intérêt encyclopédique, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).<br /> https://syncthing.net/
lereuland
Je plussoie également pour syncthing, surtout pour sa gratuité. Peut être déroutant pour les plus néophytes dans le paramétrage au début, mais il est facile de trouver des tutos, et une fois l’habitude prise c’est tout bon. Demandez au geek de la famille de vous aider si besoin !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cet écran PC LG Ultrawide 29
Le prix du kit mémoire RAM PNY XLR8 2x8 Go DDR4 s'effondre
Chute de prix sur le boîtier PC moyen tour Corsair 275R Airflow
Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
Haut de page