Clubic Week 2.0 : Google encore victime d'une hernie fiscale

Vidéo : Bienvenue dans cette nouvelle Clubic Week. Au sommaire, la semaine de la drogue, de l'argent et de la baston. SFR et Pole emploi se rejettent la faute sur la radiation du nombre de chômeurs, des investisseurs veulent la peau de Bill Gates.

Amazon vient de se prendre un missile stinger suite à l'adoption à l'Assemblée nationale d'un texte qui le vise en grande partie. Nos élus ont décidé de ne plus autoriser aux vendeurs de livres en ligne le cumul d'une remise de 5% sur le prix d'un ouvrage avec la gratuité des frais de port…


Les dernières annonces de Free sur la fibre optique ne sont vraiment pas passées. L'Arcep a vu tout rouge en rappelant que les publicités de l'opérateur quant à ses débits pouvaient induire en erreur le consommateur…


Les Etats-Unis ont annoncé l'arrestation de l'administrateur présumé du site Silk Road, une place de marché qui permettait depuis 2011 d'acheter de la drogue et d'autres produits illégaux…


Le marronnier de l'année est sans conteste le fait d'évoquer les pratiques fiscales de Google. OUUh non il n'est pas seul à agir de la sorte mais un nouveau calcul permet d'estimer que le géant américain s'est vraiment joué des règles fiscales françaises…


Mais qui veut la peau de Bill Gates ? Ce brave bilou est critiqué par trois actionnaires majeurs de Microsoft qui aimeraient bien qu'il s'en aille complètement et n'occupe plus aucune fonction même au sein du comité de direction…


Voilà c'est à peu près tout pour cette semaine. Ah non, on a pas parlé du bug chez SFR et Pôle Emploi qui a permis de radier un nombre élevé de chercheurs d'emplois. L'impact à la baisse de ce dysfonctionnement sur le nombre d'inscrits est compris entre 32 000 et 41 000 personnes…

Modifié le 05/10/2013 à 00h05
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic