CES 2015 : Ford Sync 3, un système complet de série

Vidéo : Découverte à bord de la dernière Ford Mustang de Sync 3, la nouvelle version de la plateforme d'info-divertissement du constructeur, présentée au CES 2015.

Ford Sync 3 n'est pas qu'une simple mise à jour des versions précédentes, loin de là. Ford est reparti à zéro, plus que jamais : la plateforme matérielle est nouvelle, la plateforme logicielle également, mais la conception de l'interface l'est aussi.

Ford abandonne le principe des quatre zones des plateformes Sync de 1ère et de 2e génération, pour transposer à la voiture des concepts issus des smartphones. On accède désormais aux différentes fonctions par le biais d'un bandeau qui se masque automatiquement, et on utilise des gestes courants comme le défilement, le pincement à deux doigts, etc.

Le constructeur troque la plateforme Microsoft Windows Embedded qu'il utilisait jusqu'à présent pour QNX. On ne sait pas quelle puce (quel processeur) est utilisée, mais on peut affirmer que l'interface offre dorénavant une réactivité et une fluidité sans faille.

Le principal apport de Sync 3 est de faire la part belle aux applications, qui sont accessibles plus facilement. La plateforme est toute nouvelle mais elle repose toujours sur la technologie AppLink maison. Ce n'est pas la voiture qui se connecte à Internet et aux services : on relie son smartphone via Bluetooth ou USB, puis Sync liste les applications compatibles qui sont installées sur le téléphone, et permet de les télécommander. Spotify, par exemple, est exécuté sur le téléphone, c'est ce dernier qui se connecte à Internet, l'autoradio se contente de le télécommander et de diffuser le son.

Il n'y a donc pas de catalogue d'applications spécifique à Ford, seulement une liste d'applications rendues compatibles par leurs éditeurs respectifs (Ford leur fournit un SDK), qu'on télécharge depuis les catalogues Apple App Store, Google Play Store et même Windows Phone Store habituels. Ford a eu la bonne idée de reconduire ses interfaces de programmation, les applications existantes compatibles AppLink fonctionnent donc avec cette toute nouvelle plateforme sans autre forme de procès.

Ford Sync 3

Cette approche simple, avec cette interface sobre, un écran de taille raisonnable et des fonctions essentielles permettent à Ford de proposer son système Sync à des prix nettement inférieurs à ceux des solutions plus complexes de constructeurs allemands comme Audi, BMW ou Mercedes-Benz. Sync 2 est par exemple de série dès le niveau de finition intermédiaire de la Focus, alors que les solutions avancées des constructeurs pré-cités sont facturées 2000 à 3000 euros en option.

Ford Sync 3 sera proposé au fur et à mesure sur les nouveaux modèles de la marque, à commencer par la nouvelle Mustang et le nouveau SUV américain F-150. Il s'étendra progressivement à toute la gamme d'ici la fin de l'année 2016. Ford Sync 2, qui n'a été lancé qu'au Mondial de l'Auto au mois d'octobre dernier, a encore quelques beaux jours devant lui.

Modifié le 15/01/2015 à 18h34
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic