L'Allemagne s'inquiète des bots qui manipulent l'opinion

Vidéo : L'Allemagne part en guerre contre les fausses informations sur Internet, et relayées par les réseaux sociaux.

Angela Merkel, à nouveau candidate au poste de chancelière suite aux élections législatives de 2017, s'inquiète à propos des fake news et des bots qui pourraient avoir un effet néfaste sur les élections en Allemagne. Lors d'un discours au Bundestag, l'assemblée parlementaire, elle a prévenu cette semaine que les fausses news et les bots manipulaient d'une certaine façon l'opinion des gens en ligne, et qu'il fallait « faire face à ce phénomène ».

Angela Merkel suggère de renforcer la législation pour contrer ce genre de pratiques en ligne, étant donné que les débats politiques se tiennent maintenant essentiellement sur Internet, et non plus dans un cadre bien défini comme une vingtaine d'années en arrière.

Facebook et Google ont d'ailleurs annoncé ce mois-ci vouloir faire disparaitre de leurs listes de réponses les sites relayant les fake news. Mark Zuckerberg s'est exprimé à ce sujet, en disant vouloir endiguer la propagation de la désinformation en ligne.

Modifié le 25/11/2016 à 15h12
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic