Internet Explorer 7, Firefox 2, Opera 9: le match

Des nouveautés peu visibles mais appréciables

L'impression d'évolution en douceur se poursuit au niveau des fonctionnalités apportées par cette nouvelle version : au premier abord, Firefox 2.0 n'apporte rien de spectaculaire. Pourtant, au fil de l'utilisation du navigateur, de petites nouveautés apparaissent et séduisent. Ainsi, on appréciera l'arrivée d'un outil de correction orthographique intégré, déjà apprécié des utilisateurs de Safari sous Mac OS X. Activé automatiquement lorsque vous saisissez du texte dans un champ de formulaire, il souligne les mots erronés et peut vous suggérer d'autres orthographes en effectuant un clic droit sur le mot en question.

Firefox 2.0 : correcteur orthographique

Halte aux fautes d'orthographe sur les forums avec le correcteur intégré !


Cette fonctionnalité fort pratique se retrouve légèrement compliquée en France : pour des problèmes de droits liés à la licence LGPL, Firefox ne peut pas être distribué par défaut avec le dictionnaire français. La méthode pour le récupérer est assez étrange : il faut effectuer un clic droit sur un champ de saisie, puis sélectionner « ajouter des dictionnaires » dans le menu contextuel. Une page web permet alors de choisir son ou ses dictionnaires de prédilection.

Firefox 2.0 : page d ajout de dictionnaires

Ajoutez le ou les dictionnaires de votre choix


De nouvelles fonctionnalités viennent également renforcer la sécurité du navigateur : tout comme Internet Explorer 7, Firefox 2.0 s'enrichit d'un outil de protection contre le phishing. Celui ci s'appuie soit sur une liste noire téléchargée localement et mise à jour toutes les heures, soit sur la technologie Safe Browsing de Google, Firefox faisant appel au service avant chaque visite d'un site.

Firefox 2.0 : filtre anti phishing

Les options de sécurité s'enrichissent d'un outil anti phishing


La prise en charge des flux RSS subit quelques changements notables dans leur gestion. Ainsi, le clic sur l'icône RSS ne renvoie plus directement sur l'abonnement au flux, mais sur une vue d'ensemble de celui ci, à la manière d'Internet Explorer 7 ou Safari. Cette page vous propose de vous abonner aux flux sous forme de marque page dynamiques, mais aussi d'ajouter le flux à votre page Netvibes, My 10, Google Reader ou Bloglines, ou de l'ouvrir dans l'application externe de votre choix.

Firefox 2.0 : gestion des flux RSS

La gestion des flux RSS prend désormais en compte les services web comme Netvibes ou Google Reader


Toujours dans le domaine de la surveillance de vos sites préférés, les titres dynamiques vous permettent de rafraichir régulièrement le titre d'une page marquée, ce qui peut être intéressant pour les sites d'enchères, pour peu que le site en question soit compatible avec cette technologie encore marginale.

Firefox 2.0 : titres dynamiques


Toujours présent et fonctionnel, le gestionnaire de téléchargement permet d'afficher la liste des téléchargements en cours ou réalisés, ainsi que de mettre en pause une opération. Il est impossible, en revanche, de reprendre un téléchargement annulé ou interrompu. Aucune évolution n'est à noter mais cette fonctionnalité demeure très utile. De même, la gestion des marque-pages ne présente aucune innovation majeure, mais on note tout de même la possibilité d'explorer le contenu des marques pages dynamiques depuis le panneau latéral.

Firefox 2.0 : Gestionnaire de téléchargement
Firefox 2 : Marque pages dynamiques

Le gestionnaire de téléchargement et les marque-pages restent fidèles à eux mêmes


Ces fonctionnalités ne reflètent qu'une infime partie de ce qu'il est possible de faire avec Firefox. Le succès du navigateur est en partie dû à l'incroyable vivacité de la communauté qui ne cesse de développer de multiples extensions apportant de nombreuses nouvelles fonctionnalités au navigateur. Firefox 2.0 reprend certaines de ces fonctionnalités à son compte comme la restauration des onglets en cas de plantage, mais on sent bien que le but de la fondation Mozilla n'est pas de cannibaliser les innovations apportées par les développeurs d'extensions, dont certaines sont de véritables bijoux. Leur installation, en revanche, est toujours fastidieuse : on ne comprend toujours pas pourquoi il faut relancer le processus d'installation après avoir ajouté le site de l'extension à la liste des sites autorisés. Petit plus : les panneaux gérant les extensions et les thèmes ont été fusionnés en un seul panneau « Modules complémentaires » et le navigateur peut redémarrer en un clic, avec restauration des onglets ouverts après une installation.

Firefox 2 : panneau d extensions
Firefox 2 : autoriser une extension
Firefox 2.0 : installer une extension

Installer une extension reste un peu fastidieux


Reste le problème de la compatibilité de celles ci avec Firefox 2.0. La version finale vient de sortir, il est donc encore tôt pour faire le compte mais dans l'ensemble, il semble que la réactivité soit de mise : ainsi, toutes les extensions que nous proposons actuellement dans notre logithèque sont compatibles avec cette nouvelle version, à l'exception de l'extension pour Wengophone.

Pour ceux qui ignoreraient encore les joies de ces plug-ins, les extensions Firefox permettent, quand elles sont bien faites, de décupler les fonctionnalités du navigateur et s'intègrent parfaitement, au point de devenir presque indispensables. Ainsi, malgré les améliorations apportées à la gestion des flux RSS, on appréciera par exemple la clarté de l'excellent Sage, une des solutions les plus agréables pour visualiser des flux à l'intérieur du navigateur.

Firefox 2.0 : Sage

Sage propose une manière claire et élégante de visualiser des flux RSS


D'autres extensions offrent une seconde vie à la barre d'état, souvent oubliée : lui ajoute une télécommande compatible avec de nombreux lecteurs audio, et Forecastfox la transforme en bulletin météo permanent.

Firefox 2.0 : Forecastfox
Firefox 2.0 : foxy tunes

La météo ou votre musique préférée depuis Firefox grâce à Forecastfox et FoxyTunes


Les webmasters apprécieront quant à eux l'indispensable barre Web Developer et ses puissantes fonctions de débogage de pages web, ou IE Tab, un bouton très pratique permettant de basculer vers le moteur de rendu d'Internet Explorer, idéal pour tester ses pages sur les deux navigateurs en un clic. D'autres extensions peuvent être téléchargées depuis la section Navigateurs de notre logithèque.


Modifié le 28/06/2012 à 09h52
Commentaires