Espace membre :
flechePublicité

// Windows 7 : le test

Partager ce dossier

Publié par Julien Jay le Jeudi 22 Octobre 2009

Windows 7 : nouvelle interface


Avec Windows 7, Microsoft inaugure une nouvelle interface graphique encore largement basée sur celle de Windows Vista et notamment sur les effets de transparence Aero. Les diverses rumeurs faisant état d'un changement d'interface entre la RC1 et la version finale de Windows 7 n'auront finalement pas été suivies d'effet, et Windows 7 conserve donc dans sa version finale le look & feel des versions de test.

La grande nouveauté de l'interface de Windows 7 c'est bien sûr sa barre des tâches qui a été totalement revisitée : il convient maintenant de parler de « Superbar ».

Microsoft Windows 7 RTM - Bureau - 2

Bureau Windows 7

Avec Windows 7, les boutons de la barre des tâches sont remplacés par des icônes, sans texte (on peut toutefois changer ce réglage), larges de préférence, un peu à la manière du dock de Mac OS X. Chaque icône a un double rôle : lancer une application, à la façon d'un raccourci (la barre de lancement rapide introduite avec Windows 98 tirant sa révérence), et/ou accéder à une application en cours d'exécution. Faire la différence entre un raccourci et un programme en cours de fonctionnement n'est pas forcément évident au premier abord même si l'icône d'un programme en cours d'exécution se retrouve systématiquement flanquée d'un encadré translucide. Du reste on retrouve le même système de notification qu'avec Windows XP : lorsque l'application demande votre attention, son encadré change de couleur pour adopter un revêtement orange et peut au besoin clignoter.

Microsoft Windows 7 RTM - Prévisualisation fenêtres

Gros plan sur la SuperBar


Problème toutefois, à l'usage un utilisateur habitué au bouton Internet Explorer de la barre de lancement rapide de Windows aura tendance à cliquer plusieurs fois sur celui-ci pour ouvrir autant d'instances d'Internet Explorer. Avec Windows 7, une fois la première instance d'Internet Explorer 8.0 lancée, les autres clics sur son bouton n'ouvrent pas de nouvelles fenêtres... Il faudra donc prendre le réflexe d'utiliser les onglets ou faire un clic droit sur l'icône suivi d'un clic sur la mention Internet Explorer ou encore faire un clic sur le bouton central de la souris. Cette dernière action ouvre en effet une nouvelle instance de l'application en question comme nous l'ont signalé nombre de nos lecteurs. Problème toutefois : ce raccourci plutôt bien vu... est inopérant sur le touchpad d'un ordinateur portable !

Autre changement majeur, lorsque plusieurs fenêtres d'une même application sont ouvertes, l'encadré précédemment mentionné se retrouve dédoublé alors qu'une seule icône correspondant à l'application en question reste affichée dans la barre des tâches. Un survol de la souris sur ladite icône affiche en miniature une représentation de chacune des fenêtres ouvertes par le même programme. En regroupant ainsi les fenêtres, Microsoft évite d'encombrer inutilement la barre des tâches avec des doublons. C'est bien mais parfois un peu confus pour rapidement passer d'une fenêtre à l'autre.Mieux, avec Internet Explorer 8.0, c'est non seulement les différentes fenêtres que l'on peut voir dans l'aperçu au survol de la souris mais également le contenu des différents onglets. C'est pratique sauf que finalement on ne sait plus si la prévisualisation correspond à une fenêtre…. ou un onglet ! Ha, que nous sommes tatillons !

Dans le cas où le nombre de vignettes d'aperçu est trop important pour être affiché, la prévisualisation change pour une simple liste textuelle à la manière de ce qui est proposé sous Windows Vista : on retrouve alors, en survolant chaque ligne, une prévisualisation du contenu de la fenêtre ou de l'onglet avec un bouton de fermeture. Enfin, cette fonctionnalité a le bon goût d'opérer avec l'ensemble des applications existantes : pas besoin que celles-ci soient spécialement conçues pour Windows 7. A noter qu'avec le rendu Aero Basic, la prévisualisation des fenêtres n'est pas disponible. Qui plus est, et c'est une première, il est enfin possible de réorganiser la position des icônes de la barre des tâches !

Microsoft Windows 7 RTM - Jump List

La SuperBar encore avec un clic droit sur l'icône d'Internet Explorer 8.0

Windows 7 introduit également la fonction baptisée Aero Peek, magnifiquement traduite en passage furtif sur le bureau dans la version française de l'OS. Activable en survolant le bouton situé à l'extrémité droite de la barre des tâches, Aero Peek masque toutes les fenêtres ouvertes dans la session afin de permettre la visualisation du contenu du bureau (attention, comme le nom le laisse présager cette fonction nécessite la prise en charge d'Aero Premium). Dans ce mode, les fenêtres des programmes sont simplement remplacées, à l'affichage, par leur squelette. L'idée est de faciliter l'utilisation du multitâche en évitant que les fenêtres se recouvrant les unes sur les autres ne masquent les icônes ou fichiers présents sur le bureau. Le bouton Aero Peek remplace de ce fait le bouton « Afficher le bureau » présent dans la barre des tâches de Windows depuis quelques années maintenant. En revanche, le raccourci Windows+D fonctionne toujours : il n'active pas Aero Peek mais masque complètement les fenêtres comme précédemment.


Découverte vidéo de l'interface Windows 7


Il est du reste possible de masquer toutes les fenêtres ouvertes sauf celle d'une application en particulier en utilisant la combinaison ALT+TAB et en restant plusieurs second sur la même application. Dans ce cas, la fenêtre de l'application reste visible et toutes les autres sont remplacées par leurs squelettes. A noter la possibilité de lancer (ou masquer) via le clavier chacune des applications dont l'icône est présente dans la barre des tâches via la pression sur la touche Windows et le chiffre correspondant à la position de l'icône sur la barre des tâches.
Microsoft nous propose donc une sorte d'équivalent à la fonction Exposé de MacOS X, mais attention, les Spaces ou bureaux virtuels du système d'Apple ne sont pas encore d'actualité avec Windows 7. Il ne faut pas non plus trop en demander !

Microsoft Windows 7 RTM - AeroPeek

Windows 7 et le passage furtif sur le bureau

Puisque nous parlons de la barre des tâches, évoquons dès maintenant les nouveautés concernant la zone de notification. Cette zone, située à côté de l'horloge, déborde traditionnellement de tout un tas d'icônes inutiles réduisant l'espace de la barre des tâches. Une application du panneau de configuration permet dorénavant de personnaliser le comportement de cette section en choisissant d'afficher, ou de masquer, chacunes des icônes qui y sont normalement présents, sans pour autant entraver le bon fonctionnement des applications ayant élu domicile à cet endroit. C'est diablement pratique puisque l'on peut enfin mettre de l'ordre dans… ce foutoir ! Seul bémol, à l'usage l'icône d'un Yahoo Messenger (par exemple) ou d'un Skype est masquée par défaut. Du coup, on a tendance à oublier que les applications sont effectivement lancées alors qu'accéder à leurs fonctionnalités peut être délicat : il faut cliquer sur la flèche permettant de découvrir les icônes masquées puis double cliquer sur l'icône désirée. Pas super intuitif !

Microsoft Windows 7 RTM - Icônes tray

Choix des icônes apparaissant dans la zone de notification


Windows 7 : Aero Shake et Aero Snap


D'autres changements ergonomiques sont également à l'ordre du jour avec le Aero Shake qui permet en cliquant et déplaçant rapidement la barre de titre d'une application en cours de fonctionnement de diminuer toutes les autres fenêtres du bureau. La fonctionnalité est pratique pour rapidement mettre de l'ordre sur son bureau et utilisable avec les touches de raccourci Windows + Début. Toutefois si avec une souris de bureau la manipulation est aisée, avec un touchpad… c'est une autre histoire !

Toujours pour faciliter le positionnement des fenêtres dans le cadre d'une utilisation multi-tâches, les bords du bureau sont dorénavant intelligents : en déplaçant une fenêtre vers le sommet du bureau, celle-ci se maximise instantanément, si vous relâchez votre clic, pour occuper tout le bureau (une petite animation apparaît durant la manipulation pour matérialiser ce qui va se produire). La même manipulation sur les bords gauche et droit de l'écran permet de mettre côte à côte deux fenêtres, afin de comparer deux versions d'un document par exemple. Microsoft appelle cela l'Aero Snap.

Microsoft Windows 7 RTM - Aero Snap

La fonctionnalité Aero Snap en pratique avec Word 2007

Le menu démarrer change lui aussi, de manière certes assez subtile, mais l'on retiendra surtout la fonction d'arrêt de l'ordinateur qui est enfin explicite ! À la place du pictogramme rouge de Vista, dont le rôle par défaut était de mettre en veille le système, on trouve un bouton avec du texte réglé sur l'arrêt du système. Mieux : il sera possible de régler l'action par défaut que doit avoir le bouton d'arrêt (arrêt, veille, etc.) dans les options du système.

Microsoft Windows 7 RTM - Menu démarrer

Gros plan sur le menu démarrer

Terminons ce tour d'horizon de l'ergonomie d'ensemble du système pour évoquer les « jump lists ». Il s'agit ici d'afficher pour certaines applications une liste d'activités spécifiques lors d'un clic droit sur l'icône de l'application dans la barre des tâches. Par exemple, lors d'un clic droit sur l'icône Internet Explorer on retrouve, outre la fonction de fermeture de l'application, un accès rapide au mode « InPrivate » ou encore la liste des derniers sites visités et la possibilité d'ouvrir un nouvel onglet. Pour Word, cette liste contient les derniers documents ouverts par exemple alors que pour Windows Live Messenger elle offre la possibilité de rapidement changer de statut.

Microsoft Windows 7 RTM - Jump List - 2

Illustration des jump list de Windows 7

Mieux, l'autre usage des jump lists, c'est l'apparition de flèches de raccourcis pour les programmes les plus utilisés dans le menu démarrer. Cela permet par exemple, dans le cas de Word 2007 de lancer le programme en sélectionnant directement, depuis le menu démarrer, le document souhaité, celui-ci affichant la liste des derniers documents ouverts avec le traitement de texte. On retrouve le même usage avec Windows Media Center et le raccourci « TV en direct » ou encore avec le module bureau à distance et en guise de raccourci la liste des derniers ordinateurs dont vous avez pris le contrôle.

Microsoft Windows 7 RTM - Jump List - 3

Les jump list directement intégrées au menu démarrer



Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Outils pour baladeur MP3

iTunes
iTunes 11 : le logiciel audio de référence signé Apple !
RealPlayer SP
RealPlayer SP : La nouvelle génération du pionnier de la vidéo en streaming !
Windows Media Player
La nouvelle génération du lecteur Microsoft
Winamp
Winamp : La dernière version du plus célèbre lecteur audio !
MediaMonkey
Cataloguer, tagger et lire tous ses fichiers musicaux
Yamipod
Gerer son iPod sans iTunes

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité